Business plan, les 10 règles d’or pour le réussir

Business plan, les 10 règles d’or pour le réussir

Si vous souhaitez monter votre entreprise, ou si vous l’avez déjà fait vous avez sûrement entendu parler du fameux Business Plan.

Ce document donne une vision synthétique du projet d’entreprise. Il constitue un support de présentation à destination des futurs partenaires. Il permet de comprendre la genèse de l’idée d’affaire, le mode de développement retenu, les moyens mobilisés pour atteindre les objectifs fixés et la planification des opérations de lancement. Et il fournit en outre une indication précieuse sur les compétences du créateur d’entreprise, de ses associés et de son équipe. Le business plan fait souvent peur aux entrepreneurs, car il représente le lancement officiel de la vie en tant que futur entrepreneur.


LE PARCOURS DE L'ENTREPRENEUR


L’objectif de ce programme de formation est d’aider les personnes motivées et ambitieuses à créer leur premier business. 

Aujourd’hui, nous vous présentons les 10 règles qui permettent de construire un business plan parfait.

Restez focalisé sur votre Business :

Il est essentiel que vous puissiez vous concentrer sur votre cœur de métier et votre expertise. Tout ce qui n’est pas de votre ressort, sous-traitez-le ou déléguez-le, parce que le temps que vous passerez à vouloir gérer ce type de problème, c’est du temps que vous n’allez pas passer à développer votre business. N’oubliez pas que le temps, c’est de l’argent.

Connaitre son marché :

Il est essentiel d’avoir une vision à 360° à propos du marché sur lequel vous allez entrer. Vous ne savez pas par ou commencer ou vous n’avez pas d’expertise sur le sujet. Qu’importe, vous pouvez vous appuyer sur la méthode que nous vous proposons ici : https://www.atelier-entreprise.com/redaction-business-plan/. Vous pouvez aussi faire appel à des instituts de sondage, des experts du marketing ou même des associations d’écoles de commerce pour vous aider dans cette démarche.

Être clair et concis dans tous les propos :

Ne laissez pas de la place au hasard. N’oubliez pas que ce travail sera analysé par vos partenaires financiers éventuels. La crédibilité du dirigeant et de son projet repose sur votre capacité à bien appréhender votre business model et plus largement votre business plan. Personne ne vous dira, vous n’avez pas bien fait. Personne ne vous expliquera pourquoi ils ne vous suivent pas dans le financement de votre projet. Les raisons évoquées tiendront davantage de fausses barbes.

 Savoir s’entourer de bonnes personnes et tirer parti des expertises d’autrui :

Que ce soit pour la validation du besoin auquel votre produit ou votre offre de service pourra répondre, mais aussi pour partager votre vision sur la stratégie que vous allez déployer pour pénétrer votre marché, la politique commerciale, la stratégie marketing qui est la vôtre, le bon équilibre entre dépenses et recettes sans oublier votre capacité à vous projeter.

Maitriser les risques, voire les budgéter :

Il est essentiel que vous témoigniez de votre expertise à anticiper les situations difficiles. Soyons honnête, lorsque nous créons une entreprise, nous y croyons et sommes prêts à de nombreux sacrifices pour y arriver. Le facteurs temps et une des composantes la plus difficile à maîtriser. Ne serait que pour obtenir vos 10 premiers clients. Qui serait capable de répondre spontanément à la chose sans l’avoir éprouvé, sans l’avoir testé. Pardon de parler de moi et de mon expérience personnelle.

Lorsqu’il s’agit de me lancer sur un marché, je me mets dans une configuration qui consiste à valider les différentes étapes jusqu’à la négociation et la signature des premiers clients. Vous pouvez le faire en déléguant, mais en contrôlant systématiquement les épates de création de valeur. Imaginons que vous soyez jardinier, vous vous lancez sur un marché local. Vous pourriez être tenté par externaliser votre distribution de tracts pour vous faire connaître dans un quartier par exemple.

Vous pouvez distribuer vous-même les tracts et profitez de l’occasion pour rencontrer vos futurs clients, ou de le faire faire par un prestataire de service. Dans ce cas, analyser les résultats. Quel retour sur investissement sous quels délais et comprendre ce qui a fonctionné ou pas. Ayez confiance en vous en votre capacité à convaincre et lancez-vous. Mesurez les résultats en comparant les deux actions. Vous constaterez que les résultats diffèrent et vous comprendrez alors pourquoi il est important de préparer une campagne de communication, même s’il s’agit d’une distribution de tracts.

Le business plan ne se paye pas au poids, il faut être clair et aller droit à l’essentiel :

Et n’oubliez pas que la forme compte autant que le fond. C’est un travail difficile, mais ce sera un véritable allié dans le temps, agissant comme un tableau de bord pour permettant d’ajuster en permanence votre plan de développement pour avancer sereinement dans le développement de votre business

S’entraîner à pitcher :

C’est un vrai jeu de rôles ou d’acteur dans lequel vous devez vendre et convaincre en 40 s. Pour ce faire, nous vous avons préparé une formation de 2 heures vous permettant d’y arriver et vous préparer également à convaincre vos premiers clients. Téléchargez-la tout de suite : https://www.atelier-entreprise.com/informations-prospection-telephonique/

Être cohérent et réaliste :

Rien ne sert à sur-évaluer. Ayez une cohérence globale dans tous vos propos. Celle-ci se ressentira dans votre business plan. Il faut savoir justifier vos chiffres et vos démonstrations chiffrées. Prenons l’exemple que nous avons évoqué plus avant. Vous vous lancez dans une prestation de services et proposez vos services pour le jardinage et la conception paysagère. Votre expertise saura rassurer et convaincre vos premiers clients. En revanche, si vous déléguez cette mission à un salarié, pensez-vous qu’il obtiendra les mêmes résultats et dans le même timing.

Si tel n’est pas le cas, il faut l’intégrer dans votre projection. Prenons l’exemple d’un commercial. Selon le produit ou la prestation de services qu’il vendra, il lui faudra 3 mois pour être en mesure d’être autonome si et seulement s’il a de l’expérience et 6 mois dans le cas contraire. Les résultats sur la première année ne seront pas les mêmes que vous optiez pour la première ou la seconde solution.

Ne pas sur vendre votre concept :

Il faut avoir de la réflexion, du recul et de l’objectivité. Vous n’êtes pas le seul sur le marché, et même si c’est le cas, vous devez convaincre vos premiers clients. Encore une fois, nous revenons sur la même question de fond. Quel timing pour obtenir nos 10 premiers clients, quel coût d’acquisition à l’arrivée.

Enfin, il faut avoir un capitaine à bord.

En effet, lorsqu’on vous confie un capital ou un investissement, on souhaite avoir quelqu’un qui sache prendre des directives stratégiques. Les complémentarités de chacun sont aussi acceptées, mais il faut que quelqu’un puisse prendre les décisions. Votre vision stratégique, votre capacité à vous adapter et votre parcours seront analysés, scruté. Il est donc important de savoir vous vendre et vendre votre projet à la lecture de votre business plan.

Maintenant n’hésitez plus et lancez vous dans l’aventure de l’entreprenariat ! Aidez-vous des deux méthodes à télécharger. L’une pour construire votre business plan, l’autre pour savoir vendre et vous vendre.

Ce qui vous fera gagner, c’est votre capacité à dénicher vos premiers clients, et ce, le plus rapidement possible. Ne comptez que sur vous-même. Le financement tient lieu d’un environnement que vous ne maîtrisez pas à 100%. Soyez acteur de votre réussite

Si vous avez des questions à propos de ce sujet, n’hésitez pas à les mettre en commentaire !

Complétez votre information avec nos autres articles

  • 10000
      Pour créer votre entreprise et votre business plan il est primordial de réaliser une étude de marché. Celle-ci se réalise en trois temps : 1° Vous devez déterminer la nature de votre marché et ses tendances. 2° Vous devez cibler votre clientèle type 3° vous devez analyser la concurrence Nous…
  • 10000
    Les projections financières ? Imaginez le futur de votre entreprise n’est pas un exercice facile surtout lorsqu’il s’agit de décomposer sur les 3 prochaines années le chiffre d’affaires que nous allez réaliser en partant de 0. Rassurez vous c’est une projection financière qui se fonde sur votre business plan. Votre…
  • 10000
    Pour bâtir votre stratégie digitale, vous ne devez pas considérer le support média comme étant un canal de distribution, mais un un support, une route utilisé(e) par l’internaute pour venir jusqu’à vous. Pour mieux comprendre, un internaute est à la fois utilisateur de Facebook à titre personnel et de Linkedin…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*