Business plan : Les erreurs à ne pas faire

Business plan : Les erreurs à ne pas faire

Business plan : Les erreurs à ne pas faire !

Première erreur : Ne pas respecter le format de votre executive summary

L’executive summary de votre business plan ressemble à un exercice de prise de contact avec un interlocuteur. Si vous n’êtes pas en mesure de convaincre d’adhérer à votre projet en 2 pages, vous n’arriverez pas à séduire un investisseur. Cet exercice n’est pas simple à réaliser, ce pourquoi nous vous conseillons de le réaliser à la fin de votre business plan. Tout ne peut pas rentrer dans 2 pages, ce pourquoi vous devez soigner le fond et la forme. N’oubliez pas que l’executive summary est la première partie de votre business plan.

Deuxième erreur : Sous-estimer le facteur humain du projet

N’oubliez pas que pour mener à bon port un navire, il faut un bon capitaine ou une bonne équipe à son bord

Troisième erreur : Se contenter de reprendre un modèle de business plan sans y apporter sa toucher personnelle. Vous avez raison d’utiliser une trame pour gagner du temps, mais le costume qui est le vôtre doit être sur mesure. Si vous faites un taille 50 et que vous vous présentez avec une taille 46 ou une taille 54, cela se verra.

Ne pas être direct sur vos intentions : Personne ne doit perdre de temps. Soyez direct sur votre demande que ce soit pour un financement, un partenariat ou une place chez un incubateur

Cohérence des chiffres  : prenez le temps de faire relire votre business plan et d’autant plus les chiffres que vous énoncez. Si ils ne sont pas cohérents, vous pourriez être décrédibilisé. Même si cela peut représenter un coût, n’hésitez pas à le faire valider par un expert comptable. Ce sera l’occasion pour vous de valider si il est pertinent et peut vous accompagner pour le futur. n’hésitez pas à comparer gratuitement les tarifs que proposent les cabinets comptables.

Le business plan que vous allez réalisé devra être qualitatif et répondre à toutes les questions éventuelles que pourra se poser votre interlocuteur. Vous êtes le porteur du projet. Votre détermination, votre envie de réussir et votre volonté seront les armes pour convaincre vos interlocuteurs de vous suivre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*