Comment faire son business plan ?
Comment construire son business plan ?

Faire son Business Plan

Il est difficile voir impossible d’échapper à la règle de rédaction d’un business plan lorsque nous recherchons des investissements. Cet exercice n’est pas toujours aisé que ce soit pour le créateur d’une entreprise ou un entrepreneur qui doit s’y coller. Alors comment faire un bon Business Plan, celui qui saura démontrer la solidité de votre projet . Quelles sont les étapes du Business plan , pour vous permettre de trouver vos financements et créer votre entreprise. Nous vous dévoilons tous les secrets pour vous permettre de réussir vous aussi votre d’un business plan.

Comment Monter un business plan

Il est parfois compliqué de faire son business plan seul. Ne paniquez-pas, nous allons vous donner quelques conseils. Le business plan est aussi connu sous le nom de Plan d’Affaires. Il permet de comprendre le projet de création ou de reprise d’entreprise pour un investisseur au sens large. Que ce soit un banquier pour vous accompagner dans le financement de votre projet, ou un investisseur qui souhaite se lancer dans votre aventure entrepreneuriale.

Il est donc important d’expliquer dans votre Business Plan, ce que vous faite et comment vous le faite. A qui vous vendez vos produits ou prestation de service et comment vous faites pour gagner de l’argent. Pour démontrer que votre modèle économique est viable, il faudra expliquer clairement votre stratégie. Comment vous différencier de vos concurrents, quelle valeur ajoutée vous apportez à vos clients potentiels.

Faire son Business Plan !

Il suffit de cliquer ici ! et laissez vous guider ...

Votre objectif est de convaincre votre interlocuteur sur votre capacité à faire ce que vous écrivez. Pour qu’un banquier, un partenaire ou un repreneur puisse comprendre ou allez vous et comment vous vous y prenez, il est important d’être clair et concis. Mais aussi d’être démonstratif sur vos compétences et vos motivations pour donner envie au lecteur de vous suivre, de vous accompagner.

Les différentes étapes du Business Plan

La construction du business Plan répond à une structure bien établie qu’il vous faut respecter. Le business plan, ou plan de développement est en quelque sorte votre CV financier. C’est un véritable document de référence. Il permet de rédiger un projet d’entreprise. Les trois parties qui le compose sont l’Executive summary ou résumé de votre projet, la Partie Economique qui détaille le projet et la partie financière qui démontre la cohérence et la viabilité du projet.

L’executive summary

Votre interlocuteur doit être en mesure de comprendre en quelques lignes le résumé de votre projet. c’est l’effet d’une bande annonce pour choisir le bon film ou le résumé d’un livre qui amène le lecteur à l’acheter. A la lecture de votre executive summary, votre interlocuteur devra être intéressé et motivé à en savoir plus sur votre projet.

La partie Economique du Business Plan

Le premier volet économique de votre business plan devra contenir votre étude de marché, votre business model (comment vous prévoyez de gagner de l’argent), votre stratégie commerciale et marketing, une présentation du ou des dirigeants et de l’équipe, le choix de votre statut juridique, les besoins qu’il vous faut pour réussir votre projet

L’étude de marché 

Il est important dans l’étude de marché de démontrer votre capacité à comprendre le marché dans lequel vous évoluer. Qui sont vos concurrents directs et indirects. Votre client cible, comment définir le buyer persona qui sera l’élément clé pour déterminer votre stratégie marketing, votre plan de communication. L’idée sous-jacente est de démontrer votre expertise et votre savoir faire sur le développement commercial. Comment trouver vos premiers clients notamment pour rassurer vos investisseurs

La stratégie marketing et digitale 

Comment rédiger la stratégie marketing et digitale d’un Business Plan efficace. Il s’agit pour votre entreprise de présenter les actions concrètes que vous allez mettre en place pour vendre efficacement votre produit ou votre prestation de service. Le temps que vous allez passer pour répondre à cette question vous permettra de préparer efficacement les actions opérationnelles que vous allez déployer dans le futur pour accompagner le développement de votre entreprise. Quelle sera votre politique de Prix pour gagner des parts de marché, Comment faire pour attirer votre futur client en proposant peut-être des promotions. Quelle stratégie de distribution sera la plus appropriée pour approvisionner vos clients et quel sera enfin votre stratégie marketing et digitale autour de votre produit ou de votre prestation de service (Design, marque, packaging, présence sur les réseaux sociaux, lesquels et pourquoi ?) 

 

la stratégie commerciale de l’entreprise

Toute entreprise doit avoir une stratégie commerciale si elle veut rester pérenne et développer son activité. Que vous soyez indépendant ou en charge d’élaborer un plan d’actions et d’en assurer sa mise en place, la question de fond est de s’assurer que la stratégie commerciale est bien alignée sur votre stratégie marketing et digitale ou pour l’indépendant que son plan d’actions réponde bien à son cycle de développement d’entreprise. ” Mettre une force de vente en place pour vendre un produit que seul l’indépendant est capable de fabriquer en 1 semaine de temps ne sera pas pertinent”

Comment faire une stratégie commerciale

Avant de vous lance dans la rédaction de votre plan d’actions, posez vous les questions suivantes qui vous aideront à le formaliser

Quels sont vos objectifs de ventes ?

Sur quel marché intervenez vous (local, régional, national, International)

Quelle est la cible de clients que vous souhaitez toucher

Quelle est votre valeur ajoutée

Comment faites vous pour vendre aujourd’hui

Quel plan d’actions à mettre en place

Le porteur du projet et son équipe

Le projet est avant tout porté par des hommes ou des femmes. Que vous soyez seul ou accompagné, il vous faudra convaincre vos intelocuteurs.

Les investisseurs veulent connaître le porteur du projet, homme clé pour la conduite du business plan. Il attendent des éléments précis sur sa formation, son expérience professionnelle, ses compétences.

Ils attendent aussi de sa présentation de déterminer quel rôle il jouera dans la conduite du projet, quelle équipe sera à ses côtés tant en interne qu’en externe. La présentation de l’équipe dirigeante est donc à soigner.

Enfin, il vous faudra présenter la structure juridique de l’entreprise, les moyens dont elle dispose, les besoins nécessaires à la conduite du projet et les partenariats éventuels qui aideront au démarrage d l’activité.

La partie financière du business plan

Le business plan est composé également d’une partie financière qui n’est ni plus ni moins que la matérialisation de ce qui est dit dans la partie économique de votre business Plan. Le reflet de votre stratégie d’entreprise. Il se compose d’un compte de résultat prévisionnel, d’un bilan prévisionnel, d’un plan de financement prévisionnel, d’un budget de trésorerie, de tableaux de bords.

Le compte de résultat prévisionnel

Le compte de résultat prévisionnel (ou CRP) est un document comptable présentant l’ensemble des produits et des charges d’une société durant un exercice comptable. 

Le compte de résultat mesure les performances enregistrées par une entreprise. Ce document fait état des gains et des pertes d’une entreprise pour aboutir à un Résultat Net (Bénéfice ou déficit). Il sera donc pour un investisseur potentiel regardé à la loupe qui jugera les performances et la rentabilité de votre projet.

Le bilan prévisionnel

le bilan prévisionnel est une autre composante de la partie financière du business plan. Ce tableau mesure le patrimoine de l’entreprise dans le temps. L’actif représente ce que possède l’entreprise et le Passif ce que doit l’entreprise. Le bilan prévisionnel permet de calculer notamment le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement (BFR) et la trésorerie nette

Le plan de financement

Le plan de financement prévisionnel fait aussi partie de la partie financière du busines plan. Il mesure l’équilibre financier de votre projet, avec d’un côté les besoins de l’entreprise pour réussir le projet et de l’autre les ressources dont disposent l’entreprise. L’excèdent des ressources sur les besoins formera la trésorerie de l’entreprise. Dans le cas contraire il s’agira d’un besoin de financement pouvant être couvert par un investisseur ou une banque.

Le budget de Trésorerie

Ce tableau de bord matérialise toutes les entrées et sorties d’argent que l’entreprise prévoit de réaliser mois après mois. Le budget de trésorerie mesure donc les encaissements et décaissements qui formeront le solde prévisionnel de trésorerie pour le lancement du projet. C’est un outil très important pour le porteur de projet.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*