bilan prévisionnel : faire son bilan prévisionnel

Business plan : bilan prévisionnel

Nous allons dans cet article, vous montrer comment faire votre bilan prévisionnel !

Quand on débute une activité, il est important de maîtriser quelques notions de comptabilité. La comprendre, c’est un moyen de suivre ses dépenses, mais surtout un moyen de savoir de quel montant on a besoin pour concrétiser son projet. Après avoir établi, le compte de résultat le plan de financement, il faudra vous lancer dans la rédaction de votre bilan prévisionnel essentiel à faire figurer dans votre business plan.

Quelle est son utilité ? Comment construire son bilan prévisionnel ?

Faire son Business Plan !

Il suffit de cliquer ici ! et laissez vous guider ...

Le bilan prévisionnel  pour but de montrer la situation patrimoniale de votre entreprise à un instant “T” qui représente la date de clôture de votre exercice comptable. Il permet en effet, de mesurer l’équilibre financier de votre entreprise et de suivre l’évolution de la création de valeur apportée par votre entreprise par rapport à ses ” financements”. ( dettes, investisseurs, …) 

1) Comment faire son bilan prévisionnel ?

a) Comment construire l’actif de votre business plan ? De quoi est-il composé ?

L’actif de votre bilan prévisionnel correspond à “ce que l’entreprise possède”. Autrement dit, cela correspond à tous les éléments qui ont de la valeur positive pour votre entreprise . Ces éléments sont des biens qui appartiennent à votre entreprise mais qui ne sont pas consommés immédiatement.

Exemple : Une voiture s’utilise plusieurs fois avant de l’emmener à la casse.

Dans votre bilan prévisionnel, les emplois sont classés par ordre croissant de liquidité. Plus le bien se situe dans la partie inférieure du tableau, plus il est mobilisable en trésorerie. Les immobilisations se trouveront donc en haut de notre bilan, la trésorerie se trouvera elle en bas.

Les différents éléments à faire figurer dans votre bilan prévisionnel dans la section “Actifs”

  • Les immobilisations: cela représente tous les biens qui appartiennent à l’entreprise et qui seront utilisés dans un délai de 12 mois. Ces biens seront amortis chaque année.
  • On compte plusieurs types d’immobilisations :
  • -les immobilisations corporelles. Exemple : mobilier, voitures, ordinateurs, …
  • – les immobilisations incorporelles. Exemple : licences et brevets, contrats, …
  • -les immobilisations financières. Exemple : actions ; caution, titres, …
  • Les créances clients et stocks : ces créances disparaissent rapidement :
  • – les créances disparaissent rapidement, contrairement aux immobilisations. Nous avons donc :
  • -les créances clients : avances clients, factures non encaissées
  • – les stocks : approvisionnement marchandises , …;
  • La trésorerie : dans votre trésorerie, vous devrez renseigner les comptes bancaires et les fonds de caisse et les valeurs immobilières de placement.

b) Construire le passif de son bilan prévisionnel

Les éléments passifs du bilan prévisionnel correspondent à tous les éléments qui présentent une valeur négative pour votre entreprise .

Vous devrez donc indiquer vos sources de financement : investisseurs, emprunts, associés, … Ces éléments représentent une valeur négative pour l’entreprise, car ils devront être remboursés, ce n’est donc pas une source d’enrichissement pour l’entreprise. Ces éléments correspondent aux capitaux propres, aux dettes financières, aux découverts bancaires, aux crédits fournisseurs, …

Plus la dette se situe dans la partie inférieure du tableau, plus elle doit être remboursée rapidement.

Les différents éléments à faire figurer dans votre bilan prévisionnel dans la section “passifs “sont :

  • Les dettes financières: cette catégorie concerne les prêts bancaires auprès des banques et des marchés financiers.
  • Les crédits fournisseurs
  • Les capitaux propres : corresponds à l’argent qu’ont apporté les associés ( capital social) suivit des résultats comptables des exercices précédente et de l’actuel.
  • Les dettes fiscales et sociales : concerne toutes les dettes de l’entreprise : TVA, impôts, personnels , organismes sociaux,…
  • Les découverts bancaires

2) Construction et exemple d’un bilan prévisionnel

Vous allez devoir transcrire dans votre business plan, l’actif et le passif circulant. Celui-ci devra être équilibré !

Voici ci-dessous un exemple de bilan prévisionnel . Vous devrez respecter cette mise en forme et l’intégré dans votre business plan

exemple de bilan prévisionnel

En résumé :

Votre bilan prévisionnel vous permettra de vous rendre compte de la pérennité ” financièrement parlant” .

Cela va vous permettre d’introduire dans votre business plan, les notions de besoin en fond de roulement et la trésorerie nette.

Conseils ,:

Pensez à renseigner les données “besoin en fond de roulement ” et “trésorerie nette” dans votre busines plan . Ce sont des ratios importants que les investisseurs et les organismes bancaires prennent en compte. Cela donnera plus de légitimité et de sérieux à votre business plan !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*