Conquérir de nouveaux clients.

Conquérir de nouveaux clients.

Comment conquérir de nouveaux clients ?

Conquérir de nouveaux clients semble aisé, mais ce n’est pas évident. Les beaux discours sont des méthodes déjà connues par le passé. Aujourd’hui, la rigueur est de mise. Il faut être suffisamment malin, avoir les bons réflexes et un plan d’action clair pour réussir sa prospection commerciale. En voici quelques conseils parmi beaucoup d’autres…

Le défi qui vous attend

Dans une conjoncture économique difficile, il n’est pas du tout aisé d’attirer l’attention des personnes déjà très sollicitées sur son produit ou ses services, et pourtant, c’est votre défi quotidien. La période séparant le jour de votre premier contact à celui de la signature de votre contrat peut aller jusqu’à deux mois, mais c’est normal. Il faut être patient, tenace et persévérant pour parvenir à conquérir de nouveaux clients.

Une approche appropriée

De nos jours, les grands discours et les formules miraculeuses ne fonctionnent plus. On n’y croit pas. Certes, il faut être malin, mais sachez que les ruses classiques du genre « entonnoir » qui imposent le prospect à dire oui ne sont plus de mise. Il faut une approche plus réaliste, appropriée. Et encore, le naturel et le tact sont requis, que ce soit en conversation directe, par téléphone ou en ligne.

Savoir choisir le bon moment

La réussite de votre premier contact avec votre prospect dépend du choix du moment de votre intervention. À titre d’exemple, le lundi qui est le premier jour travaillé est destiné aux réunions. Donc, les gens ne sont pas disponibles, encore moins le vendredi qui est considéré comme le jour de réduction du temps de travail. Cependant, contrairement à ce que l’on croit, les vacances sont idéales pour fixer des rendez-vous, surtout l’été. En ces temps-là, nos interlocuteurs sont plus détendus, donc disponibles. Néanmoins, renseignez-vous à tout moment des mouvements de vos prospects. Si l’un d’eux se réorganise, révise sa stratégie ou vient d’embaucher son nouveau dirigeant, peut-être que c’est le moment idéal pour entrer en jeu !

Au téléphone

L’accroche est recommandée, préparez-la avec soin ! En général, vous êtes obligé de passer par le standard ou l’accueil. Faites-en un allié, c’est une personne-clé. Présentez-vous sans entrer dans les détails. Donnez de la valeur à sa fonction. Ne vous gênez pas à lui demander si c’est elle qui s’occupe de la gestion de l’agenda de son supérieur. La méprise est à bannir. Un indice pour savoir si vous avez réussi cette étape : vous bénéficiez de son coup de main et ce, non seulement dans les indications des rendez-vous propices, mais aussi à d’autres niveaux, aux prochains rencarts.

Une fois en contact avec celui que vous avez cherché, ne dépassez pas 2 minutes pour attirer son attention, mais ne vous empressez pas non plus. Prenez brièvement le temps de vous présenter, vous et votre entreprise. Dites pourquoi vous le cherchez, et surtout suscitez sa curiosité. Évitez les expressions qui donnent l’impression que vous manquez de personnalité.

Faites ensuite savoir que vous connaissez l’activité de votre prospect et le marché sur lequel il évolue. Auparavant, une petite investigation s’impose. Cette recherche d’informations doit vous prendre la moitié du votre temps de prospection. Et pendant que vous parlez, n’oubliez pas le sourire, cela se ressent, même au téléphone !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*