Créer son entreprise, les démarches à suivre

Créer son entreprise, les démarches à suivre

Les piliers de la création d’entreprise

Pour vous donner les chances de réussir la création de votre entreprise, il faut avoir recours à des méthodes pertinentes et efficaces dans votre démarche. Votre idée doit a priori convenir à votre situation. Une idée concrète sera réalisable avec l’investissement que vous allez engager. Si l’étude de marché n’est plus un secret pour de nombreux porteurs de projet, il se peut que ce soient les formalités administratives qui rebutent les futurs entrepreneurs. Focus.

Se décider pour un statut juridique

Le choix du statut juridique est une étape cruciale pour tout l’avenir de votre entreprise. Ainsi, quel que soit le cadre juridique choisi, il est recommandé de vous faire accompagner dans cette démarche. Plusieurs choix s’offrent à vous selon l’essence de votre activité, le fonctionnement de votre entreprise, le nombre d’associés, le régime social et la protection de votre patrimoine.

Si vous voulez devenir le seul maître de votre entreprise, le statut d’entreprise individuelle pourra être votre choix. Attention, dans ce statut juridique, vos biens personnels sont risqués en cas de mauvaise gestion. C’est dans la rédaction de statut que vous devez demander une déclaration d’insaisissabilité. Sinon, vous pouvez aussi opter pour l’EIRL ou Entreprise individuelle à responsabilité limitée. Vous pouvez aussi choisir le statut de société si vous travaillez avec des associés. L’auto-entreprise allège vos dépenses pendant les formalités administratives, mais songez quand même à votre crédibilité avant d’opter pour ce statut.

Déclarer son activité

Une fois que vous avez choisi votre statut, vous devez inscrire votre activité à l’Institut National de la Statistique et des Études économiques ou Insee, au Registre du Commerce et des Sociétés s’il s’agit d’une activité commerciale, ou à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat s’il s’agit d’une activité artisanale. L’inscription au Registre spécial des agents commerciaux est aussi valable si vous allez vaquer à une activité commerciale. Vous pouvez aussi demander votre demande d’immatriculation auprès des guichets uniques.

Une fois que toutes ces inscriptions seront faites, vous devez obtenir un SIREN ou numéro d’identification, ou un SIRET s’il s’agit d’une activité d’établissement, ainsi qu’un code APE. Ces deux numéros sont des preuves à l’immatriculation de votre entreprise. Pour vous aider, il faut vous adresser en premier lieu au Centre de Formalités des Entreprises. Attention, n’hésitez surtout pas à vous renseigner auprès de CFE, car des types d’activités ne doivent pas être déclarés auprès de ce centre.

Installer son entreprise

Pour les activités commerciales, il est conseillé de choisir son local à proximité de vos clients cibles. Par contre, s’il s’agit d’un service, vous pouvez peut-être, surtout pour commencer, vous passer de local. Aussi, il faut que vous prévoyiez les risques tels que le surendettement, la défaillance au niveau de la fiscalité ou autres, et de les préparer en souscrivant à des assurances.

Créer une entreprise veut dire se démarquer de la concurrence. Ainsi, vous devez établir votre plan de communication et votre stratégie commerciale. S’il le faut, c’est à cette étape que vous allez définir le nombre des personnes que vous avez besoin, ainsi que les outils nécessaires au bon fonctionnement de votre entreprise. N’hésitez surtout pas à engager des experts comptables pour vous aider.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*