La diffusion de son et de musique

La diffusion de son et de musique

L’impact de la musique sur les clients !

Concept marketing datant des années 1970, la diffusion de son et de musique sur les lieux de vente joue un grand rôle dans les décisions d’achat. Dans 50% à 75% des cas, les consommateurs décident en magasin. Donc, c’est un outil très efficace pour trouver un client. En France, vers les années 2016, on compte plus de 250 000 points de vente qui utilisent la musique d’ambiance pour attirer la clientèle.

Comment le son influence-t-il le consommateur ?

Tout se joue dans le cortex frontal. Cette partie de l’être humain influence ses sens lesquels peuvent être réorientés par les influences extérieures notamment le son.

L’exemple percutant de la Harley Davidson

Savez-vous ce qui a rendu la Harley Davidson unique ? – Sa motorisation ! Le rugissement de son moteur a permis à la moto de se faire une place pendant assez longtemps dans l’esprit du public… au point de devenir un mythe. Cet avantage concurrentiel a de loin devancé les courbes de l’engin et même son guidon original. Beaucoup d’autres constructeurs ont conçu tellement d’imitations que le concepteur a décidé de breveter le bruit du célèbre deux-roues.

Le marketing sonore ne se limite pas à la musique

Cet exemple montre que le marketing auditif ne se restreint pas à la musique. Les bruits particuliers peuvent aussi faire l’affaire. C’est ce qui explique l’influence des jingles publicitaires diffusés par la radio. La télévision les accompagne de visuel pour un meilleur impact.

Faire un bon choix musical

Le style

En 1993, une expérience a été faite par un distributeur de vins. Cette expérience consistait à diffuser de la musique classique et ensuite de la musique du genre Top 50 dans le magasin, puis d’évaluer le montant moyen des achats faits par un client à chaque condition. Résultat : 7.43 $ sous l’ambiance musique classique contre 2.17 $ sous l’ambiance Top 50. Interprétation : la classe de la musique classique a incité à acheter les vins de prestige, ce qui a boosté la vente des boissons de meilleure qualité.

Tout cela pour dire que le choix du style musical doit être en fonction du résultat escompté. Il doit aussi varier en fonction du type de produit. Sachez en effet que ce choix impacte sur le comportement d’achat. Si vous vendez des produits de soins à l’huile d’argan, à l’instar de Body Shop, optez pour de la musique méditerranéenne.

Le tempo

Dans un endroit déterminé, la perception du public change en fonction du tempo musical, et son comportement suit le rythme. Si vous êtes restaurateur, vous pouvez par exemple suivre les traces de la chaîne Hippopotamus qui diffuse de la musique rythmée, histoire d’accélérer la vitesse de mastication des consommateurs. Vous augmenterez ainsi le volume de nourriture consommée. Donc, il y aura plus de produits vendus. Au contraire, si vous voulez que le client reste plus longtemps dans votre magasin, à l’instar de Sephora, optez plutôt pour une musique lente et vous verrez le client prendra tout son temps à visiter vos rayons, à essayer voire à acheter.

Le volume

Ne manquez pas de régler le volume de votre musique d’ambiance en fonction de l’humeur de la clientèle. En général, il augmente progressivement en matinée pour retomber à midi. Le crescendo reprend dès le début d’après-midi pour atteindre le maximum en fin de journée.

 

Pour plus d’informations n’hésitez pas à nous contacter !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*