Doublement des plafonds Auto-entrepreneur : Attention à bien choisir votre statut

Doublement des plafonds Auto-entrepreneur : Attention à bien choisir votre statut

Tous les moyens sont aujourd’hui réunis pour se lancer dans la création d’entreprise. La suppression des charges sociales la première année d’activité est une excellente mesure pour aider les créateurs à se lancer, à tester leurs idées ou se tester eux-mêmes comme entrepreneur ou infopreneur.

Pour ceux qui n’ont pas encore fait le pas ou qui cherchent une idée pour entreprendre, prenez le temps de bien lire cet article jusqu’au bout. Elle devrait vous aider à faire peut-être le bon choix sur ce qu’il faut faire dans l’intérêt de votre entreprise. L’objectif de cette réforme du doublement du plafond du chiffre d’affaires des auto-entrepreneurs était en apparence une excellente décision étatique, mais dans les faits elle fait déjà polémique et vous avez peut-être, vous aussi envie de vous exprimer, alors laissez un commentaire juste en dessous de cet article pour réagir à ce que vous allez lire.

business plan

Apprenez à rédiger et construire votre Business Plan avec l'Atelier Entreprise !

Cet ebook est composé de 4 parties différentes :


  1. Fondamentaux du business plan
  2. Partie rédactionnelle
  3. Partie financière (prévisionnel financier)
  4. Exemple chiffré

Quels plafonds pour les auto-entrepreneurs jusqu’à aujourd’hui ?

Jusqu’à présent, certains auto-entrepreneurs ou micro-entreprises étaient bloqués par le plafond du chiffre d’affaires. En effet, vous vous lanciez dans la prestation de service, faisiez les efforts pour allez gagner de nouveaux client. Vous deviez jongler avec votre chiffre d’affaires pour respecter la barre à ne pas franchir des 33 200 euros. Sous peine de devoir changer de statut et d’être assujetti à la TVA ce qui modifier considérablement les habitudes de l’auto-entrepreneur. Et le poussé à la recherche d’un cabinet comptable pour l’épauler dans cette démarche. Ce qui était la même conséquence pour les activités de commerce et de tourisme avec une barre à 82 800 euros.

Les informations qui circulent actuellement sont de nature à nous poser certaines questions. Il serait donc confirmé que le doublement des plafonds va avoir lieu, mais à partir du moment où vous franchissez le seuil du chiffre d’affaires de 33 200 euros ou de 82 800 euros pour les commerçants, vous serez assujetti à la TVA. Autant vous dire, que si vous travaillez sur le marché des particuliers, vous serez sérieusement impactés.

En effet, si vous facturez la TVA, vous êtes en mesure potentiellement de la récupérer sur vos charges externes. Mais, tous les coiffeurs, les femmes de ménage, les consultants, les graphistes, les sociétés multiservices ne peuvent pas forcément la récupérer. Vous n’achetez pas un téléphone ou un ordinateur tous les mois. Même pour les commerçants qui travaillent dans l’e-commerce.

Dissocier la fiscalité de l’activité d’une l’entreprise est un point sensible. Donc prenez bien le temps de faire vos calculs. Utilisez la matrice téléchargeable qui se trouve dans notre e-book construire son business plan.

Des exemples du doublement des plafonds auto-entrepreneur

Pour exemples, vous pouvez retrouver l’article réalisé par l’Express qui donne des chiffres précis. Un coiffeur à domicile réalisant 30 000 euros de chiffre d’affaires paye 6900 euros de charges sociales contre 5649 euros au régime réel.

Un e-commerçant avec le même chiffre d’affaires paya 3960 euros par an contre 2215 euros au réel. Soit 1745 euros de plus par an.

Un artisan maçon pour le même chiffre d’affaires de 30 000 euros paye 6900 euros contre 4414 euros au réel. Nous sommes quand même à 2756 euros en plus soit 56%

Alors qui est le grand gagnant dans l’histoire. Vous ou l’ETAT. Quel choix devez-vous faire ?

Que vous soyez en création d’entreprise ou en activité, vous devez prendre le temps d’analyser les choses.

Soit, vous prenez le temps de rencontrer un expert-comptable pour mesurer l’impact sur votre rentabilité. Vous pouvez faire une demande gratuite sur FIZEO.fr par exemple pour être mise en relation avec un ou plusieurs cabinets comptables. Le premier rendez-vous est gratuit et vous permettra d’échanger sur ce doublement des plafonds de la micro-entreprise.

A noter enfin, la suppression à venir du RSI, l’abaissement des charges sociales et la possibilité d’avoir l’assurance chômage accordé aux travailleurs indépendants reste des mesures envisageables pour le quinquennat de notre président Emmanuel Macron.

En résumé, prenez le temps de vous poser et d’analyser votre situation personnelle pour faire le bon choix de votre statut actuel ou en devenir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*