Un logiciel qui traque les fraudes fiscales

Un logiciel qui traque les fraudes fiscales

Gare au contrôle fiscal !!

Une jeune pousse de l’internet à la française vient de lever 3 millions d’euros pour développer son algorithme. Celui-ci est capable de détecter les fraudes dans les entreprises, les anomalies éventuelles et les dangers qui se cachent dans la comptabilité des sociétés.

Un logiciel réservé

Cette analyse était réservée aux commissaires aux comptes et avocats fiscalistes. Tâche aujourd’hui disruptée par ce logiciel 100% digital qui automatise et manipule la donnée en masse.

Cela bouleversera le rapport de force entre le gouvernement d’une part qui se dote de nouveaux outils digitaux pour traquer davantage la fraude fiscale et les entreprises qui devront renforcer leurs vigilances pour éviter de rentrer dans le radar de l’administration fiscale. Pour se protéger efficacement, il est presque inévitable de souscrire à une assurance pour parer à tout contrôle fiscal et social à partir de 15 euros par mois chez Assuromieux.

business plan

Apprenez à rédiger et construire votre Business Plan avec l'Atelier Entreprise !

Cet ebook est composé de 4 parties différentes :


  1. Fondamentaux du business plan
  2. Partie rédactionnelle
  3. Partie financière (prévisionnel financier)
  4. Exemple chiffré

En savoir plus 

D’autres services

Il est aussi possible de s’abonner aux services de Supervizor. Qui propose aux entreprises de se doter du logiciel en cas de contrôle fiscal pour qu’elles puissent rapidement analyser quels sont les risques éventuels. Mais aussi pour les cabinets comptables et sociétés qui le désirent, de pouvoir s’abonner au service pour les aider dans la clôture de leurs bilans et se prémunir de tout contrôle fiscal.

Restera le contrôle URSSAF qui n’est pas encore concerné par ce dispositif et pour lequel, l’assurance Contrôle fiscal et social que propose le cabinet Assuromieux, reste encore le meilleur atout pour les entreprises.

La digitalisation des contrôles fiscaux devrait se généraliser au niveau européen avec l’essor des jeunes pousses de l’internet et l’avènement du big data. Toutes les entreprises sont donc plus que jamais dans l’obligation de se prémunir de cette éventualité.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*