ROI ou RSI: Return of investment ou Retour sur investissement

ROI ou RSI: Return of investment ou Retour sur investissement

Return of investment ou Retour sur investissement

Le retour sur investissement ou RSI est une formule qui permet de calculer le taux de profit – ou le taux de perte – d’un montant investi. C’est un indicateur financier qui se traduit en anglo-saxon par « return of investment » ou ROI. Autrement dit, ce rapport entre le gain net et la valeur de l’investissement détermine le gain apporté par une activité – ou aussi la perte générée par une activité.


Pour résumer cette définition en termes mathématiques:

ROI = (Gain de l’investissement – Valeur de l’investissement) / Valeur de l’investissement
Si le gain de l’investissement est inférieur à la valeur de l’investissement, alors le ROI est négatif. On conclut dans ce cas que l’activité n’est pas rentable. Il ne sera pas nécessaire de la poursuivre.
Le ROI est donc une mesure de succès qui peut s’appliquer à tout type d’opération notamment au commerce en ligne. La réussite ou l’échec d’une campagne publicitaire, d’un projet web et même d’un investissement locatif se comptabilise donc en général sur une année.

L’investissement locatif

Il est toutefois à noter que l’investissement locatif a une toute autre formule pour déterminer le retour sur investissement ou la rentabilité de la location.

En réalité, cette formule prend en compte différents éléments tels que: la taxe foncière, les travaux, la vacance de locataire, les intérêts d’emprunt éventuel, les assurances, les impôts sur le revenu ou les charges de copropriété. Mais il y a une méthode brute de calcul qui prend le moins de paramètres en considération. Ce ROI brut donne un ordre de grandeur de la rentabilité de la location.

Rentabilité = (Loyer hors charges x 12) / Valeur du bien immobilier
Si tels sont les domaines d’application du RSI, tenir compte de la valeur de ce ratio permet à l’investisseur de faire un choix. Celui entre différents investissements financiers ou différents produits. Pour l’entrepreneur, la considération du ROI permet de choisir a posteriori, et même a priori, entre différents projets.

En résumé

Il apparaît que le retour sur investissement est une aide à la décision et un outil d’analyse de la performance d’une opération. Cependant, il n’est pas dépourvu d’inconvénients. Sa pertinence est remise en question lorsqu’il s’agit de prendre en compte les effets de l’inflation. Comme pour les projets à rentabilité lointaine dont l’actualisation des chiffres est obligatoire. Un autre défaut du ROI est qu’il ne prend pas non plus en compte les bénéfices dans le temps.

Aussi, il est uniquement focalisé sur le côté financier au point d’ignorer les bénéfices connexes tels que l’amélioration de l’image de marque ou la motivation des collaborateurs. On ne peut pas comparer son taux de rendement avec le montant du capital car la base n’est pas la même. Si le retour sur investissement est applicable dans une campagne Adwords, son application s’avère plus complexe pour les réseaux sociaux. Le paramètre risque qui est pourtant un facteur essentiel dans l’évaluation comparative de différentes opérations est ignoré.

Pour conclure, le ROI ne suffit pas pour estimer le véritable rendement d’un projet. Il faut d’autres méthodes en complément.

Formation recouvrement des créances disponible ici !

Découvrez notre article sur les retards de paiements

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*