Vaincre la procrastination – Comment ne plus procrastiner ?

Vaincre la procrastination – Comment ne plus procrastiner ?

Comment ne pas tomber dans la procrastination ?

Dimanche on bulle, c’était la journée mondiale de la procrastination. Vous savez, cette tendance à remettre à demain ce que vous devez faire le jour même ?

Procrastination vient du verbe latin procrastinare issu de l’association de « pro » qui signifie en avant et crastinus (demain).

Gérer vos impayés et augmenter votre trésorerie !

7  modules qui garantissent une augmentation de votre trésorerie !!

Cette formation pour traiter les impayés apporte toutes les clés pratiques pour se lancer.

Je ne sais si vous aussi, vous êtes parfois tenter de remettre au lendemain, certaines tâches ingrates ou celles que l’on n’a pas envie tout simplement de faire. Pour ceux qui veulent entreprendre ou qui sont en activité, la procrastination peut avoir de lourdes conséquences. Je vous parlerai d’un cas concret pour que vous puissiez mesurer l’impact que cela peut engendrer pour un chef d’entreprise. Vous pouvez également réagir en laissant des commentaires.

En moyenne, nous, français, procrastinons au moins une heure par jour. Si le principal coupable est notre téléphone portable, qui n’a pas été confronté à l’idée de remettre au lendemain les tâches suivantes que sont le ménage, le nettoyage des vitres, les petits travaux de plomberie ou de peinture à faire chez soi. Je ne vous parle même pas des courses, de l’organisation des vacances et des activités sportives et j’en oublie certainement encore.

Mais alors, pour quelles saines occupations ?

Une étude sérieuse a été menée sur le sujet et nous passons donc plus de temps sur nos téléphones et tablettes, à regarder des vidéos ou plus de temps sur les réseaux sociaux.

Il paraitrait donc que nous français, sommes champion de la procrastination pour de nombreuses raisons comme la recherche du plaisir, du bonheur, et préférons remettre à demain lorsque nous avons l’opportunité de le faire.

Mais le sujet n’est pas là. Alors, quels risques cela représente pour un chef d’entreprise. En apparence pas grand chose. Remettre au lendemain quelques tâches à réaliser font partie de notre quotidien et le plus important, je crois, est de gérer ses priorités. Pour autant, je ne peux m’empêcher de penser à une personne que j’ai coaché récemment. Un médecin ayant une spécialité très convoitée et donc ne présentant aucun risque pour le développement de son cabinet. Sauf que ce médecin pratique la procrastination depuis des années, au point de commencer à annuler ses rendez-vous sur une ½ journée, puis une journée entière, à prendre des congés, une semaine de temps à autre, puis toutes les vacances scolaires. Tant est si bien qu’un beau jour elle se retrouve confrontée à la perte de patients, préférant capitaliser sur une thérapie plus régulicpaère. Conséquences directes, une baisse du chiffre d’affaires, puis irrémédiablement à se rapprocher de son seuil de rentabilité ou le chiffre d’affaires rejoint le niveau des charges. Sa prise de conscience, fort heureusement rapide lui aura permis de réagir positivement.

Vous aussi, ayez conscience des méfaits de la procrastination. À dose homéopathique, nous pouvons compenser certaines tâches. En revanche à trop vouloir remettre les actions au lendemain et de manière régulière, cela peut avoir des conséquences plus lourdes pour la rentabilité de votre entreprise.

Mais cela concerne également votre effectif.

Les experts estiment que 20 à 30% des salariés sont concernés. Tout comme les managers pour les tâches ennuyantes et désagréables ou peu motivantes. À vouloir trop reporter au lendemain, cela risque fort de vous mettre en position de stress face à une date butoir qu’il faut respecter. Vous obligeant à gérer en urgence les dossiers, les échéances. Comprenez que cela doit être exceptionnel et non répétitif sous peine de répercussions négative pour l’ensemble de l’équipe et la pérennité de votre entreprise.

 

Alors comment faire pour endiguer ce phénomène de procrastination ?

Vous pouvez commencer par vous donner des tâches précises à réaliser dans la journée. Environ 3 tâches prioritaires suffiront pour commencer.

Comme par exemple :

Recruter un nouveau client

Finaliser le tri de mes papiers pour l’expert-comptable

Gérer un cas client

À titre personnel, vous pourriez aussi pratiquer de la même manière en vous focalisant le week-end prochain sur le nettoyage de vos vitres par exemples où je ne sais quels travaux qui restent en suspens depuis un moment.

Plus besoin de réfléchir à quoi faire, vous suivez juste ce que vous avez écrit

Faites simple ! En général, le plus dur, quand on doit réaliser une tâche, c’est de se lancer psychologiquement parlant. Pour faire du sport par exemple, le plus dur est de se mettre en tenue de sport, sortir de chez soi, commencer à courir. Mais une fois lancé, plus rien ne vous arrêtera. Commencez par des choses que vous maîtrisez, cela vous mettra en confiance.

Et pour gagner sur la procrastination, appréciez les résultats obtenus, encouragez vous, une fois la tâche accomplie, cela vous motivera pour le long terme. Soyez patient pour y parvenir, il faut avancer pas à pas et ne pas tout vouloir révolutionner. Prenez déjà le temps de réfléchir sur 3 actions prioritaires à réaliser dans votre journée de travail. Appréciez le soir d’avoir réalisé vos objectifs et continuez dans cette voie.

Formation recouvrement des créances disponible ici !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*