50 idées de business : Etre vendeur en B2B

50 idées de business : Etre vendeur en B2B

Comment devenir vendeur en B2B ?

Le B2B rassemble toutes les activités commerciales entre deux entreprises pour des échanges de services, d’informations ou de produits. Le vendeur en B2B assure pour cela un commerce interentreprises qui varie en fonction de la taille des entreprises concernées. Il peut travailler sur le marché intérieur et sur le marché international.

Le concept de B2B est difficile à mesurer puisque certaines sociétés proposent à la fois leurs produits aux consommateurs finaux et aux entreprises commerciales. Dans la plupart des cas, le commerce B2B affecte peu d’acteurs et requiert la personnalisation, le partenariat et la collaboration.

Principe du vendeur en B2B

En général, le vendeur en B2B a pour mission de trouver de nouvelles entreprises clientes. Cette opération se matérialise souvent par la signature de contrats. Certaines activités commerciales traditionnelles comme la prospection, le montage de dossier et la négociation peuvent pour cela faire partie de sa mission quotidienne.

Selon une étude réalisée par un cabinet de recrutement en France, 65,3 % des vendeurs B2B possèdent un BAC+2 ou plus. Pour assurer la réussite dans ce milieu donc, il est nécessaire d’avoir au moins un BTS dans une filière commerciale. Il est possible par exemple de suivre une formation spéciale dans des écoles de commerce.

Un vendeur en B2B se base sur quelques astuces qui s’avèrent efficaces pour cartonner sur son secteur d’activité. Il mise surtout sur la visibilité et la crédibilité. Pour se faire, il multiplie autant que possible ses points de contact avec les clients potentiels. Ensuite, il veille à ce que sa visibilité représente son expertise dans le domaine en devenant une source d’information. La plupart des vendeurs B2B partagent régulièrement des informations sur leur réseau professionnel pour augmenter leur notoriété sur le secteur.

Les points forts d’un commercial B2B

Le vendeur en B2B peut bénéficier de plusieurs avantages par rapport aux simples agents commerciaux. En effet, le métier de vendeur en B2B ne cesse d’évoluer avec l’apparition de plus en plus d’innovations dans les méthodes de prospections.

Le secteur est donc à la recherche constante de commerciale B2B pour assurer la satisfaction des demandes qui s’accroissent régulièrement. De plus, le B2B est actuellement l’avenir du marketing. Il faut se rappeler que le commerce B2B est la base du business puisqu’il rassemble la plupart des richesses avec l’investissement des grandes entreprises.

Conseils et recommandations

Un vendeur en B2B est avant tout un agent commercial. Pour se démarquer dans son domaine d’activité donc, il doit rassembler plusieurs qualités indispensables à part ses diplômes. Parmi ses talents requis se trouvent par exemple la force de persuasion et la persévérance qui est nécessaire pour assurer les négociations au meilleur prix.

Outre l’acquisition de ces qualités, il est également conseillé pour un vendeur en B2B de faire preuve d’intelligence dans son travail. En effet, si ce dernier est par exemple capable de faire rapidement une synthèse de données et montrer de la créativité, il peut rapidement réussir dans le domaine.

Il est aussi recommandé pour chaque vendeur en B2B d’avoir un réseau professionnel bien entretenu avec un profil attractif. Ceci lui permettrait de se positionner facilement comme expert sur son secteur d’activité.

Téléchargez notre e-book sur les 50 idées de création d’entreprise en 2018

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*