50 idées de business : la location d’un bateau

50 idées de business : la location d’un bateau

La location d’un bateau

La pratique nautique a de plus en plus d’adeptes. Par ailleurs, la location d’un bateau à quai devient monnaie courante. Si vous résidez à proximité d’une station maritime touristique et possédez un navire de plaisance, le louer ne serait-ce pas une bonne idée de business ? Vous pouvez aussi développer votre affaire avec une simple embarcation telle qu’un canoë si c’est plutôt un plan d’eau dépourvu de courant ou une rivière qui vous est facilement accessible.

Principe de location de bateau

Vous avez trois types de clients. Les premiers sont les touristes désireux d’entreprendre une virée de quelque temps, une journée par exemple. Les seconds sont des particuliers qui souhaitent juste changer de cadre le temps d’une soirée ou pendant quelques jours. Ils louent alors votre bateau immobile, à quai. Les troisièmes sont les agences de location. Vous contractez avec eux et mettez votre navire ou votre embarcation à leur disposition en contrepartie d’un revenu.

Cela nous amène à définir les différents types de location. En plus de la location d’un bateau à quai, citons la location de bateau entre particuliers et bien entendu, la location directe.

Les voiliers, le yacht, les bateaux à moteur, les goélettes et autres sont idéaux pour la navigation. Les plus ambitieux et ceux qui ont les moyens opteront pour un paquebot de croisière, pourquoi pas ?

Les chambres des bateaux à moteur ont une certaine classe pour les loueurs à quai. Les péniches sont idéales pour un tel usage. La liste n’est pas exhaustive.

Dans tous les cas, la location est accompagnée de services tels que la gastronomie, les diverses activités à bord, le nettoyage et la buanderie, etc. De ce côté-là, les loueurs de bateaux rivalisent d’attraits.

Points forts comme business

Comme le bateau est mobile, vous pouvez repérer les sites touristiques les mieux payés selon la saison et déplacer votre gréement sur les lieux.

Les démarches administratives sont simplifiées. Il est alors d’usage de louer temporairement son navire en temps de crise pour se faire un peu d’argent. Cela ne vous empêche pas d’étendre votre activité pour en faire un business à part entière. Le contexte est favorable.

En louant votre bateau, vous le rentabilisez. Sachant en effet que le propriétaire d’un navire l’utilise en général 10 à 15 jours par an, s’il le loue, il réussira à réduire les charges relatives à l’entretien, les frais de ponton et l’assurance.

Conseils et recommandations

La location de bateau est saisonnière. Il faut donc en profiter au maximum, surtout en haute saison touristique. Vous pouvez aussi le louer le weekend.

L’un des points communs d’un bateau et d’un bien immobilier est la nécessité d’entretien. Celui-ci doit être régulier. Des connaissances techniques sont requises chez le propriétaire. Il pourra donc intervenir en maintenance en cas de problème. Il est d’ailleurs censé avoir des compétences en nautisme.

Qu’il s’agisse de location en navigation ou de location à quai, un équipement de sécurité complet est exigé par les normes en vigueur. La charte de la profession exige aussi la qualité de service rendu à la clientèle. Elle prend en compte également l’état et l’âge du bateau ainsi que le tarif de location.

Téléchargez notre e-book sur les 50 idées de création d’entreprise en 2018

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*