Conseils à suivre pour établir son plan de financement dans son business plan

Business plan : Le plan de financement

Business plan : Le plan de financement !

Le plan de financement a pour but de regrouper les éléments financiers de votre entreprise. C’est un élément du business plan indispensable pour convaincre de la faisabilité financière de votre projet. Le plan ce financement comporte deux éléments :

  • un plan de financement initial 
  • un plan de financement sur 3 exercices

Comment construire son plan de financement ?

Faire son Business Plan !

Il suffit de cliquer ici ! et laissez vous guider ...

Qu’est ce qu’un plan de financement ?

L’objectif de votre plan de financement est qu’il devra exprimer la situation financière de votre entreprise au lancement de votre entreprise et sur plusieurs années.

Vous y introduirez plusieurs éléments comme par exemple : emprunts, apport en capital, …

Votre plan de financement devra équilibrer les besoins et les ressources de votre entreprise et sera donc un tableau en deux parties.

  • Les besoins sont ce que l’entreprise doit financer pour menée à bien son activité. Exemple : coûts liés au local, besoin en trésorerie, …
  • Les ressources représentent les moyens qui sont à disposition de l’entreprise: vous devrez déterminer vos ressources humaines et matérielles. Exemple : emprunts bancaires, ressources propres

Voici un exemple de plan de financement ci-dessous :

Comment faire son plan de financement ?

Comment faire un plan de financement ?

Le plan de financement vous servira à calculer le coût total de votre projet au démarrage de votre activité et sur 3 exercices.

  • Les besoins du plan de financement

Vous allez ici devoir déterminer tous les investissements qui vous seront nécessaires à la création de votre activité et au fond de roulement de départ. On devra retenir ces éléments hors taxes :

  • Les achats de matériels, d’outillage, de machines, de mobilier, de véhicules ;
  • Les acquisitions de terrains et de bâtiment ainsi que les travaux, les dépenses de rénovation et d’agencement ;
  • Les achats de licence, de brevet, de marque, de droit au bail, de fonds de commerce, les droits d’entrée pour les créations en franchise,
  • Les dépôts et cautionnements versés,
  • Les titres de sociétés en cas de prise de participation ou de rachat.

Il vous faudra également définir votre fond de roulement de départ qui vous permettra d’avoir les fonds nécessaires pour démarrer votre activité :

  • Les frais liés à la création de l’entreprise,
  • L’achat du stock de départ,
  • Les petits achats de matériel et de fourniture.
  • Les ressources du plan de financement

Ce sont toutes les ressources nécessaires à l’entreprise au démarrage de son activité pour couvrir ses besoins :

  1. Budgétiser les frais liés à la création d’entreprise,
  2. Recenser et évaluer tous les investissements nécessaires à la conduite du projet,
  3. Calculer le besoin en fonds de roulement au démarrage,
  4. Recenser tous les apports effectués par les associés ou par l’exploitant individuel,
  5. Rechercher tous les financements que l’entreprise peut obtenir.
  6. Équilibrer le plan de financement et analyser sa cohérence.

En résumé :

Votre plan de financement devra être constitué sur 3 exercices afin de démonter à vos investisseurs la capacité en financement de votre projet sur le long terme et surtout de s’assurer que les besoins pourront être financé.

Petits conseils :

  • Vous ne devez pas prévoir un montant d’emprunt démesurée par rapport à l’apport que mettront vos associés dans l’entreprise.
  • Les ressources financières doivent prévoir pas uniquement les besoins de l’entreprises mais, également les besoins futurs de votre projet en cas de période difficile
  • Lorsque les ressources sont majoritairement apportées par le fondateur c’est- à-dire vous, cela est très bien perçu par les investisseurs ! Cela démontre votre ténacité et votre croyance en votre projet !
  • Établissez un équilibre entre vos fonds propres et vos emprunts. Les établissements bancaires ont tendance à moins suivre lorsque le besoin en emprunt est plus élevé que les fonds propres et aux garanties que vous possédez !
  • En cas de difficulté, n’hésitez-pas à vous faire accompagner par un expert-comptable ! Il vous prodiguera des bons conseils !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*