Comprendre le crowdfunding

Comprendre le crowdfunding

Qu’est-ce que le crowdfunding?

D’une manière simplifiée, le crowdfunding est un financement participatif à une activité exécuté par un maximum de personnes. Chacun apporte une petite somme. Le premier avantage de ce mode de financement est la fédération du plus grand nombre autour de son projet.

L’allocation des fonds est soit sous forme de prêt participatif, soit sous forme de don, soit un financement sans contrepartie financière, soit un financement avec prise de participation.

 Le prêt participatif

Le principe est basé sur le prêt d’un certain montant par une personne physique. Le but est de financer un projet. Le remboursement qui se fera dans un délai défini à l’avance peut être pourvu ou dépourvu d’intérêt selon la décision du porteur du projet.

Le don

Comme son nom l’indique, il s’agit de l’octroi d’une somme sans aucune contrepartie. On retrouve cette catégorie de financement dans les opérations associatives comme les Restos du Cœur ou dans les projets personnels tels que l’accès à des soins trop onéreux.

Le financement sans contrepartie financière

La somme octroyée par une personne physique ou une personne morale sera ici récompensée de différentes manières sauf financièrement. Citons à titre d’exemple le pré-achat : des personnes achètent un bien ou un service avant que ceci soit créé. Une autre forme de récompense est le don, par le porteur du projet, d’un tee-shirt promotionnel ou de la photo du projet terminé aux contributeurs, en échange de leur financement. Enfin, un troisième exemple qui illustre parfaitement le financement sans contrepartie financière est la collecte de fonds pour la construction à mains nues d’un bateau. En récompense, les contributeurs seront invités à y séjourner une fois ceci terminé.

Le financement avec prise de participation

Aussi appelé equity crowdfunding, on retrouve souvent cette forme d’investissement dans les entreprises telles que les start-up. Un individu ou une personne morale investit volontairement dans l’activité et acquiert par la suite des parts. La quantité de ces dernières est évaluée en fonction de l’apport. Le contributeur est en quelque sorte un actionnaire de l’entreprise qu’il soutient.

Le point commun de ces quatre modes de financement est la volonté des contributeurs. Ainsi, le crowdfunding nécessite une campagne d’investissement.

Voici quelques astuces pour réussir cette campagne :

– Faire du marketing personnel à travers le networking, son blog et les réseaux sociaux. Le portage salarial ainsi que le développement des compétences par des cours additionnels sont aussi des moyens pour se construire une bonne réputation.
– Soigner son business plan et choisir la plateforme de crowdfunding qui correspond le mieux à son projet selon le type d’activité entreprise.
– Maîtriser son pitch ou plus explicitement son discours de présentation. Vous êtes en effet amené à mettre oralement en valeur votre projet. Le but est de convaincre les investisseurs. L’art oratoire s’apprend.

Il faut aussi s’entraîner

En crowdfunding, diversifiez votre épargne sachant que les risques sont partout. Il ne faut jamais placer ses économies dans un seul et même endroit. Participer au capital d’une start-up. Devenir acteur et copropriétaire d’un projet que vous désirez soutenir n’est jamais une vaine action. C’est même le meilleur moyen d’étendre son portefeuille d’actions.

 

Pour plus d’informations n’hésitez pas à nous contacter !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*