Comprendre la veille concurrentielle

Comprendre la veille concurrentielle

La veille concurrentielle : tout ce qu’il faut savoir

Un bon entrepreneur ne néglige en aucune manière la veille concurrentielle. C’est une activité à part entière qui consiste à avoir à l’œil tout ce qui l’entoure. Le but est de déduire des renseignements utiles à l’entreprise afin de pouvoir trouver la meilleure attitude à adopter en évoluant dans son secteur.

Quand faire de la veille concurrentielle ?

C’est une action continue et itérative à entamer dès la création de son entreprise et durant toute sa vie. Savez-vous qu’en fait, la prospection est une forme de veille concurrentielle ? Afin de trouver les bonnes démarches pour éviter les attaques offensives de la concurrence voire vaincre les concurrents, saisir les opportunités, se développer et/ou se déployer vers d’autres activités, mettez en place une stratégie de veille concurrentielle !

Que surveiller dans une veille concurrentielle ?

Les différents aspects à surveiller sont l’environnement technologique, l’environnement commercial, les concurrents et leurs mouvements, les différents acteurs du marché ainsi que les nouveaux entrants, les produits, les relations avec les fournisseurs et avec les clients.

Quels sont les objectifs concrets de la veille en entreprise ?

La veille en entreprise permet d’avoir une idée de sa compétitivité et de son image. Après avoir exploité les données obtenues et instauré un plan d’action, l’entreprise pourra connaître d’avance les nouvelles offres de ses concurrents, améliorer par conséquent ses offres et ses ventes. Grâce à une telle méthode de surveillance du marché, elle pourra alors décider en toute sécurité.

Quels sont les types de données obtenues par la veille concurrentielle ?

C’est la grille SWOT – Strength, Weaknesses, Opportunities, Threats – qui met en évidence les quatre types de données obtenues grâce à la veille en entreprise. « Strenght » traduit les forces ou atouts de l’entreprise, « Weaknesses » ses faiblesses, « Opportunities » les opportunités qui se présentent à elle, et « Threats » les menaces.

Quelles sont les étapes de la veille concurrentielle ?

  • Définissez vos objectifs et vos axes de surveillance si vous êtes en plein démarrage de votre activité. Si vous avez déjà atteint la vitesse de croisière, redéfinissez-les régulièrement.
  • Définissez également le type de renseignements que vous jugez utiles.
  • Notez et triez les sources d’informations.
  • Procédez à la veille proprement dite. Il existe différents outils pour ce faire.
  • Analysez et exploitez les données obtenues.
  • Faites la synthèse et déduisez-en un plan d’action.

Comment mettre en place une veille concurrentielle ?

L’instauration d’une veille concurrentielle est un investissement. Il est possible de recourir à des sous-traitants qualifiés en veille technologique. Vous pouvez aussi le faire en ligne, différents outils sont à votre portée, certains sont payants. Il est d’usage d’ouvrir un service de veille en interne ou d’engager une personne compétente dans le domaine.

Quels sont les outils de veille concurrentielle disponibles ?

Les flux RSS de la presse spécialisée dans votre secteur d’activité, tout comme les alertes Google, vous tiennent informé à tout moment. Par ailleurs, les concepteurs de logiciels rivalisent d’innovation pour sortir des logiciels de veille commerciale aussi performants les uns que les autres, à voir sur le marché. Pour conclure, les annuaires d’entreprises, l’INPI, l’AFNIC, les forums, newsletters et blogs sont autant d’outils exploitables pour parfaire votre veille en entreprise.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*