Les étrangers peuvent-ils créer une entreprise en France ?

Les étrangers peuvent-ils créer une entreprise en France ?

Les créateurs étrangers qui veulent entreprendre ?

« Plus de 25 000 entreprises sont créées en France par des étrangers » selon LeFigaro.fr dans son article publié le 23 décembre 2013. Ces chiffres prouvent la volonté de la France à promouvoir la création d’entreprise. Mais quelles sont les conditions ou les formalités à suivre si l’on veut entreprendre en France tout en étant ressortissant étranger ?

Les formalités de création d’entreprise en France pour les créateurs étrangers requièrent plusieurs étapes exceptionnelles, selon la loi. Si vous voulez exercer un mandat social, il faut respecter plusieurs conditions.

Définissez le motif de votre séjour

Si vous êtes un créateur étranger et que vous voulez résider pour créer une entreprise en France, adressez-vous à la préfecture du département où vous exercerez. Elle doit vous proposer soit une carte de résident de 10 ans, soit un visa commerçant, soit un visa familial ou encore un visa compétences et talents.

La carte de résident pour une durée de 10 ans est assez difficile, quasi impossible à obtenir. Optez pour le visa commerçant si vous voulez mériter la fonction de gérant de votre entreprise. Obtenir un visa familial est aussi conseillé. C’est un visa qui vous donnera plus de liberté que ce soit professionnel ou extra-professionnel. Obtenir une carte de séjour compétences et talents par ailleurs est une démarche plus longue. Son obtention nécessite une coopération entre la France et le pays d’où vous venez.

Cependant, si vous venez d’un pays de l’Union européenne, sauf de Croatie, vous pouvez tout de suite entamer les étapes de création d’entreprise. Telles que l’étude de marché, la rédaction des statuts juridiques et l’obtention d’une immatriculation. Vous pouvez utiliser tous les titres de séjour qui existent. Aussi, les créateurs étrangers venant du Liechtenstein, d’Islande et de Norvège peuvent tout de suite créer leur entreprise en France. Ils sont en fait des ressortissants des pays économiques européens.

Si vous ne voulez pas résider alors que vous désirez entreprendre en France, il est possible de vous accorder tous les visas qui existent sans procédure exceptionnelle, mais il faut que vous assumiez les conséquences en cas de mauvaise gestion.

Faites bonne impression

Pour faire bonne impression, il faut que vous ne veniez pas en France les mains vides. Dès la demande de visa, vous devez avoir avec vous votre business plan, même s’il n’est pas encore complet bien évidemment. Exposez-le à la préfecture du département dans lequel vous allez créer votre entreprise. Cela peut être un coup de pouce à vous livrer votre carnet de séjour.

Après avoir obtenu un visa, lancez-vous dans votre projet. Toutes les étapes de la création d’entreprise pour les ressortissants étrangers doivent s’accomplir auprès du Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie. Micro-entreprise, entreprise individuelle ou société, ce sont ces trois structures que les étrangers choisissent le plus en France.

« Le nombre de créateurs étrangers qui créent leurs entreprises en France est encore minime comparé aux 550 000 créations recensées tous les ans dans l’Hexagone ». Selon encore LeFigaro.fr. Et si vous en faisiez partie ?

Pour plus d’informations n’hésitez pas à nous contacter ! 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*