Des idées d’accompagnement pour le dirigeant d’entreprise

Des idées d’accompagnement pour le dirigeant d’entreprise

Quel accompagnement pour le dirigeant d’entreprise

Une aide aux entreprises ou plutôt à leur créateur n’est jamais de trop, toujours est-il que les jeunes dirigeants d’entreprises font souvent face à des blocages pour réaliser leur projet. A commencer par le budget, en passant par les idées de création et le marché. Ces principes indissociables à la création d’entreprise suivent en effet des étapes chronologiques à respecter. Comment s’y prendre ? Par où commencer ?

Avez-vous le profil d’un entrepreneur ?

Avec ou sans idée, le dirigeant d’entreprise doit avoir une certaine connaissance de soi. Ses motivations ainsi que ses compétences jouent un rôle crucial dans la mise en œuvre de son idée. Et cette idée, elle doit correspondre à des activités bien maîtrisées pour ne pas tomber dans l’impasse. Faites attention aux sources d’inspiration inépuisables voire alléchantes. Certes, il peut s’agir d’un domaine que vous jugez maîtrisé, alors que vous ne voyez même pas la partie immergée de l’iceberg. Le métier d’un créateur d’entreprise exige l’étude du marché, l’analyse de la clientèle et de la concurrence et bien d’autres encore. À la fin de ces étapes, le jeune entrepreneur décidera de la faisabilité ou non de son projet. Il sera alors en mesure de décider si va le poursuivre ou envisager d’autre projet.

Quelle stratégie adopter ?

En tant que dirigeant d’entreprise vous avez fait le choix de passer à la création effective de votre activité, mais avec quels moyens ? Les prévisions financières pour réaliser votre projet varient surtout en fonction des sommes dont vous disposez. Aussi, un plan d’affaires, qui est un document détaillant le produit ou service à lancer, le marché à cibler, les ressources techniques et humaines, est exigé pour une meilleure stratégie. Peu importe le type de projet à réaliser, vous devez noter point par point les objectifs à atteindre, les dépenses à ne pas éviter au démarrage, ainsi que les financements à y attribuer. C’est tout l’intérêt de l’établissement d’un plan de financement initial. Par la suite entamer le choix de la forme juridique à adopter vers la constitution d’entreprise : entreprise individuelle. société anonyme. société à responsabilité limitée (SARL). entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL). Là encore, votre choix décidera du sort de votre activité.

Et ne pas vous isoler !

S’ils ont fait faillite, ce n’était pas pour avoir sous-estimé les démarches susmentionnées, mais pour avoir trop confiance en eux. Les entrepreneurs, pour réussir, devraient écouter les conseils des professionnels. L’accompagnement dès la création d’entreprise assure la pérennité de votre activité. Oui, mieux vaut vous orienter vers des professionnels capables de vous accompagner dans les étapes de constitution. Maints réseaux de conseils et d’aides à la création d’une activité existent pour vous diriger dans l’élaboration de votre projet, en passant par le financement et la formation.

Quelques chiffres

D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux-mêmes, les créateurs d’entreprise accompagnés ont 50% de chances de réussir. Par ailleurs, il existe de nombreuses formes d’aides aux entreprises à l’instar des exonérations de charges sociales ou encore des aides financières. Du côté des aides allouées par les établissements publics, des experts privés travaillent également aux côtés des créateurs d’entreprise tels que les banques ou encore les organismes privés. Eux aussi, ils devront être sur vos carnets d’adresse, sans oublier votre agence pour la création d’entreprise !

Vous n’avez pas d’idée de business ? Téléchargez notre e-book sur les 50 idées de création d’entreprise en 2018

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*