Le portage salarial, comment cela fonctionne-t-il ?

Le portage salarial, comment cela fonctionne-t-il ?

Avec le portage salarial, il est possible à un professionnel d’accéder à une nouvelle forme de salariat. Ce statut fait le lien entre le statut d’entrepreneur et celui de salarié, puisant dans quelques-uns des avantages offerts par les deux situations. En quoi cela consiste-t-il ? Que faut-il savoir à propos des différents acteurs intervenants dans les relations professionnelles du salarié porté ? Eléments d’explication.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial consiste à transformer les honoraires d’un consultant en salaires, pour des cadres disposant d’une expertise professionnelle et en cours de transition, ou bien souhaitant bénéficier de davantage d’autonomie dans leur métier.

Ce statut permet d’exercer son activité sans avoir à créer une entreprise, tout en bénéficiant d’un certain nombre d’avantages relatifs au salariat. Le salarié porté entretient une relation avec une société de portage salarial qui réalise une prestation à l’intention d’une entreprise cliente. Un contrat commercial est signé entre la première et la seconde, et le salarié porté signe un contrat de travail avec l’entreprise qui le rémunère.

Client, porté et entreprise de portage sont donc les trois acteurs qui interviennent dans ce statut. Les missions sont adressées par le client au salarié porté, qui les effectue dans le cadre de son contrat de travail. Ce dernier définit les conditions de mise en œuvre et de rémunération de la relation tripartite.

Quels sont les avantages de ce statut ?

Devenir salarié porté présente un certain nombre d’avantages :

  • Le consultant bénéficie de la protection inhérente au statut de salarié. En d’autres termes, tout en restant totalement indépendant, il est protégé par le régime général de la sécurité sociale, il souscrit une assurance responsabilité civile et profite d’une mutuelle intéressante. Ses cotisations contribuent également à sa retraite et lui ouvre le droit au chômage en cas d’inactivité.
  • En étant totalement indépendant, le consultant n’a pas non plus à assumer la charge administrative de l’entrepreneur. En effet, c’est l’entreprise de portage salariale qui s’occupe de toutes les démarches administratives. Il a ainsi le temps de focaliser son attention sur ses missions professionnelles et de les réaliser dans les meilleures conditions.
  • Dans le même esprit, il a accès au réseau de cette société, qui lui permet de rejoindre une communauté de consultants.
  • L’accès à la formation est le même que pour un salarié. Les salariés portés peuvent choisir des modules personnalisés et ainsi continuer de progresser dans le temps.

Comme évoqué sur Mr-entreprise.fr, il existe de nombreuses manières de créer son entreprise. Mais ce statut offre l’indépendance du créateur tout en lui conférant la protection du salarié.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*