Les femmes entrepreneuses et la création d’entreprise

Les femmes entrepreneuses et la création d’entreprise

Le nombre d’entrepreneuses en augmentation

Avant les années 2000, la gérance et la création d’entreprise étaient encore un sujet traité majoritairement par le genre masculin. A cette époque, 33% des entrepreneurs seulement étaient des femmes. Actuellement, cette situation a évolué. Nombreuses sont les femmes qui se lancent dans la création d’entreprise. Aux Etats-Unis, le nombre d’entrepreneuses a augmenté de 27% entre 2007 et 2014 selon l’EXPRESS L’ENTREPRISE. Pourtant, l’insertion dans ce monde ne semble pas facile.

Quelles sont les difficultés que rencontrent souvent les femmes dans la création d’entreprise?

  • Le problème socioculturel

Contrairement aux hommes qui se concentrent uniquement sur le lancement de leurs entreprises, certaines femmes doivent en même temps se battre contre la discrimination sexuelle dans certaines sociétés qui restent encore traditionnelles. Les femmes ne sont pas généralement vues d’un œil professionnel. Leur crédibilité dans ce type de société nécessite beaucoup d’investissement personnel et de temps. Selon Karolyn Favreau, une entrepreneuse, elle a dû faire des recherches sur la culture de chaque client pour conclure des affaires.

  • Le problème personnel

Les problèmes personnels semblent suivre les femmes sur leur lieu de travail. Surtout pour les mères de famille. Les charges familiales que ce soit vis-à-vis des enfants ou des personnes âgées au sein de la famille, les femmes sont toujours les premières responsables.

Les aides proposées pour les créatrices d’entreprises?

Conscients de l’accroissement de la présence féminine sur le marché de l’entrepreneuriat, certains états offrent leurs soutiens actuellement aux créatrices d’entreprises.  En France, cette aide se manifeste sous  plusieurs facettes.

  • L’accompagnement des femmes dans leurs démarches pour créer une entreprise

Plusieurs systèmes sont mis en place par l’Etat pour  suivre les femmes pas à pas  dans les formalités. Et la vision du gouvernement français ne se limite pas uniquement aux femmes qui désirent s’insérer dans le monde de l’entrepreneuriat mais aussi pour celles qui s’y  intéresseront dans le futur. D’où l’insertion de l’étude du monde économique dans l’enseignement par le Ministre du droit des femmes.  L’Agence France Entrepreneur (AFE) propose une aide bien particulière en créant un site web « ellesentreprennent.fr ». Ce site web permettra aux créatrices d’entreprises de trouver des informations sur le sujet et de découvrir en même temps les expériences des autres (que ce soient d’autres créatrices ou des entrepreneuses déjà sur le marché)

  • La facilitation du financement pour les femmes entrepreneur

Non seulement L’Etat est intervenu dans la formation et l’accompagnement des femmes entrant dans le monde de l’entrepreneuriat. Des systèmes de financement spécialisés ont été aussi mis en place : le FGIF (fond de garantie à l’initiative des femmes). A part le FGIF, l’Etat, a également établi une charte avec la fédération des banques françaises. Dans le but de faciliter la démarche des femmes créatrices d’entreprises. Et enfin la banque publique d’investissement (BPI) propose une prise en charge pour les femmes entrepreneuses.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*