Nous avons testé Legalstart

Nous avons testé Legalstart

Un de nos partenaires vient de nous adresser le contenu de son expérience avec legalstart.fr, service juridique dématérialisé que nous vous faisons partager. Vous pouvez également réagir et laisser des commentaires ou avis sur Legalstart.

Nous avons sollicité Légalstart sur un changement statutaire. l’objectif était de gagner du temps en passant par leurs services. Ils annoncent une réponse sous 24 à 48H, ce qui est faux… Démontration.

Création du compte le 16 Septembre 2020 avec obligation avant de tester le service de payer une prestation. Ok jouons le jeu !!

Le deal était simple. Modifier le Kbis de l’entreprise pour retirer le nom du commissaire aux comptes qui avait terminé sa mission de 6 années et celle du commissaire suppléant. Il suffit pour cela de faire une annonce légale et de faire une AG qui précise cela.

LegalStart propose donc de faire l’annonce légale pour 150 euros payable d’avance. Vous verrez plus tard que Legalstart n’a rien publié et pourtant ils ont bien gardé l’argent. Et oui…. ils pensent à tout..

Pour que vous puissiez bénéficier du service vous devez compléter un formulaire ou vous indiquez quel est le nom du commissaire aux comptes titulaire, mais rien sur le commissaire aux comptes suppléant. Pas de chance. Il faut aussi le mentionner dans l’annonce légale. C’est obligatoire !!!

Contact pris par téléphone au support de légalstart le même jour le 16 Septembre + envoi des informations par mail pour indiquer qu’il y a une anomalie dans le questionnaire proposé par Legalstart. Le service client vous informe que tous les légalistes sont en linge. C’est à chaque fois la même réponse. je vais informer le legaliste de votre appel.. Courtois mais pas vraiment efficace.

A quelques heures près, nous serions tentés de croire que les délais sont respectés. Sauf que le contenu du mail démontre que le dossier n’ a pas été traité par Anne Isabelle qui avait la pièce qu’elle demande depuis le 16 Septembre par mail. On tourne en rond…

Anne-Isabelle (Legalstart)

18 sept. 2020 à 14:01 UTC+2

Bonjour, 

Merci d’avoir choisi Legalstart.fr pour la nomination de votre commissaire aux comptes! 

J’ai bien pris connaissance des échanges que vous avez eu avec notre standard téléphonique. Afin que nous puissions ajouter un commissaire aux comptes suppléant, pourriez-vous nous communiquer toutes ses informations s’il vous plaît? Nous ne disposons pas de vos statuts. 

Je reste à votre disposition en cas de besoin. 

Excellente journée. 

Bien cordialement,

Pourtant il faut avancer. .Décision prise devant le manque de réactivité malgré les appels, les relances par mail d’agir directement et ne pas attendre qu’un légaliste soit disponible ou prenne la peine de prendre son téléphone. il a fallu 5 minutes pour faire l’AG, 2 minutes pour avoir un devis pour l’annonce légale à 128 euros TTC et 1 heure pour déposer le dossier auprès du tribunal de Commerce.

LE 24 septembre Legalstart est informé que l’entreprise ne peut attendre qu’Anne Isabelle puisse consulter ses mails ou que le support le lui transfert. Notre partenaire demande le remboursement de la publication légale après l’avoir payé de nouveau au JAL local.

Legalstart n’ayant faire aucune démarche, ni publication, le bon sens aurait voulu qu’ils fassent le nécessaire pour rembourser

Anne-Isabelle (Legalstart)

25 sept. 2020 à 17:13 UTC+2

Bonjour, 

Je suis navrée que ma réponse n’ait pas été suffisamment rapide ni conforme à vos attentes. Je transmets votre demande de remboursement à notre service client qui se chargera de revenir vers vous sur ce point! 

Je reste à votre disposition en cas de besoin. 

Excellente journée. 

C’était sans compter le retour de Killian qui avec son sens de la relation clients, nous explique, que les 150 euros versés pour la publication au journal officiel n’a pas été faite, mais que Legalstart garde l’argent. Heu..comment qualifier cette démarche ?

Killian (Legalstart)

1 oct. 2020 à 10:07 UTC+2

Bonjour,

Je fais suite à votre demande.

Conformément à nos CGV (Article 2.2), vous ne disposez pas de droit de rétractation sur votre dossier.

Dans ce sens, nous ne pourrons répondre favorablement à votre demande de remboursement.

Je reste à votre disposition pour tout complément.

Chacun appréciera à sa façon le déroulé de cette prestation de service; merci pour vos commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*