Problème de trésorerie : Fini le stress inutile, dormez enfin sereinement

Problème de trésorerie : Fini le stress inutile, dormez enfin sereinement

Vous êtes peut-être confronté à des problèmes de trésorerie passagers ou récurrents ?

Que vous soyez créateur ou entrepreneur installé, vous avez peut-être des difficultés pour payer votre TVA vos cotisations sociales ou tout simplement, vous n’avez pas assez de trésorerie pour vous payer un salaire.

Vous en avez assez de travailler 10 heures par jour pour payer vos factures et qu’il ne vous reste pas assez voir rien à la fin du mois. Vous en avez assez d’avoir le moral dans les chaussettes et avez besoin de dormir sereinement, de vous enlever cette boule au ventre.

De vous verser un salaire en rapport avec votre investissement, votre prise de risques et vous aussi de profiter de votre temps libre et de votre famille. Nous allons voir ensemble comment gérer au mieux la trésorerie de l’entreprise et pas simplement suivre l’évolution de votre compte bancaire.

Gérer vos impayés et augmenter votre trésorerie !

7  modules qui garantissent une augmentation de votre trésorerie !!

Cette formation pour traiter les impayés apporte toutes les clés pratiques pour se lancer.

D’un point de vue financier, l’entreprise doit gagner plus d’argent qu’elle n’en dépense. Au moment de la création de l’entreprise, la trésorerie est égale au capital que vous avez investi. Imaginons que vous soyez agent immobilier, nous comprenons qu’il vous faudra un certain temps pour vendre votre premier appartement et patienter encore plus pour toucher vos premières commissions auprès du notaire.

Le besoin en fond de roulement

C’est le besoin en fonds de roulement qui vous permettra de faire face à vos échéances dans l’intervalle de temps entre la création de votre structure et l’encaissement de vos premières commissions. Le besoin en fonds de roulement correspond donc à la somme nécessaire pour faire fonctionner votre entreprise

Cela veut donc dire que la première vente ne suffira pas pour que votre entreprise soit rentable. Peut-être qu’il faut en vendre 3 ou 4 appartements tous les mois pour couvrir les charges de votre structure et atteindre votre seuil de rentabilité. Votre entreprise peut aussi réaliser un mois une très grosse vente qui permet de financer non seulement les dépenses courantes, mais représente un excédant disponible permettant d’investir ou de provisionner une partie de l’excédent de liquidités et nous arrivons à la logique entre fonds de roulement et besoin en fonds de roulement

La trésorerie est l’indicateur le plus important pour une petite entreprise.

La trésorerie rime avec pérennité et sérénité. Voyons comment il faut agir pour gérer au mieux votre trésorerie

1° Le pilotage de votre activité :

la croissance du chiffre d’affaires par l’obtention de nouveaux clients est un premier levier pour gérer votre trésorerie. Néanmoins, ne mettez pas les bouchées doubles si vous n’êtes pas en mesure d’absorber une forte croissance de clients.

2° L’amélioration de votre rentabilité :

Même si votre chiffre d’affaires évolue, il faut bien valider que votre croissance soit rentable. Certaines entreprises en forte croissance connaissent ce phénomène lié au besoin de financements. On limite un peu les coûts à droite et à gauche, on travaille son poste clients, on essaye de défendre son prix de vente, on travaille son parc clients pour lesquels nous n’avons plus les coûts d’acquisition prospects.

3° Le cash est le nerf de la guerre :

La gestion de votre trésorerie est un levier pour piloter votre entreprise. On en a parlé, on cherche à être payé plus vite comme nous vous l’avions expliqué lors de notre précédente vidéo, avec la formation d’Hugues sur la gestion de l’impayé que vous pouvez télécharger ici. Vous pouvez aussi lisser vos dépenses dans le temps pour éviter les creux de trésorerie et si possible variabiliser les charges de votre entreprise.

4° Si vous devez investir :

ayez recours à l’emprunt bancaire ou l’augmentation de votre capital. Même si vous avez une trésorerie positive, mieux vaut avoir recours à l’emprunt à long terme pour ne pas assécher votre trésorerie et préserver votre cash.

5° Travaillez la rentabilité de votre business model :

Si vous ne générez pas assez de cash pour faire face aux dépenses, vous pouvez augmenter le prix de vente de certains produits, commercialisez ceux à plus forte valeur ajoutée, lancez des offres d’abonnements ou prélevez vos clients à un seuil de déclenchement de la commande. Exemple : % à la commande, 50 % à la première phase 8à % à la seconde et les 20 % restant à la livraison.

6 ° travaillez sur un tableau de trésorerie hebdomadaire pour ne pas être pris de court :

C’est un des modules de notre programme Parcours de l’entrepreneur.

Et vous c’est quoi vos astuces de gestion de trésorerie, partagez-les dans les commentaires !

Formation recouvrement des créances disponible ici !

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*