Quelles obligations comptables pour la micro-entreprise et entreprise individuelle ?

Quelles obligations comptables pour la micro-entreprise et entreprise individuelle ?

Comment faire sa comptabilité lorsque l’on est entrepreneur indépendant ?

Vous êtes indépendant, free-lance et vous vous posez la question de vos obligations relatives à la tenue de votre comptabilité, que vous ayez choisi la micro-entreprise, le régime BiC ou BNC de l’entreprise individuelle.

Le choix de votre régime fiscal qui va déterminer si l’intervention d’un expert-comptable est nécessaire ou pas. Lorsque l’on sait que vous en avez au minima pour 1000 à  3000 euros par an, selon que vous choisissiez un cabinet d’expertise comptable en ligne ou un cabinet comptable de proximité, il est important de se poser la question surtout si vous n’avez pas encore créer votre entreprise.

Comment bien choisir son statut juridique et régime fiscal ?

Indépendant, consultant, formateur, freelance, vous avez opté pour l’auto-entreprise ou la micro-entreprise

Le régime fiscal du microentrepreneur est dit simplifié et ne nécessite pas de tenir une comptabilité. Vote bénéfice est calculé forfaitairement. Vous devez néanmoins garder vos factures, tenir un journal ou registre des encaissements et décaissements. Ce n’est ni plus ni moins qu’un tableau Excel que vous pouvez constituer. Voici un exemple qui s’affiche à l’écran. Vous pouvez créer une feuille par mois sur excel, ce qui vous permettra de déclarer facilement votre chiffre d’affaires tous les mois ou au trimestre selon ce que vous avez choisi.

Pour l’entreprise individuelle, ce sont des personnes physiques qui développent une activité commerciale. Nous avons d’un côté le régime fiscal BNC (Bénéfices Non Commerciaux) comme la plupart des professions libérales (avocats médecins, sportifs également et de l’autre côté le régime fiscal BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) pour les activités artisanales, commerciales par exemple.

L’entreprise individuelle va donc choisir entre le régime fiscal réel simplifié ou le régime normal. La différence est simple à comprendre. Pour le régime réel simplifié, il faudra remonter au service des impôts un bilan et un compte de résultat simplifiés et pour le régime normal un bilan et compte de résultats complets. Si vous travaillez seul, optez pour le régime réel simplifié, c’est amplement suffisant, d’autant que fiscalement

LE PARCOURS DE L'ENTREPRENEUR

Formation à l'entrepreneuriat

Maintenant que nous avons balayé les différentes options pour l’entreprise individuelle, quelles sont donc les obligation comptables.

Tenue d’une comptabilité commerciale (livre des opérations d’un commerce), établissement de comptes annuels. Possibilité de comptabilité simplifiée pour les petites entreprises. Comptabilité ultra-simplifié pour les micro-entreprises

Voici les seuils de chiffre d’affaires pour vous aider à vous y retrouver.

170 000 euros HT pour les activités de vente de marchandises, objets, de fournitures, les prestation d’hébergements (hôtels, chambres d’hôtes, meublés).

70 000 euros HT pour les autres prestations de services relevant des bénéfices non commerciaux (BNC)

Pour les activités mixtes ventes de marchandises et prestation de services. Vente d’une piscine en bois et installation, branchements de celle-ci par exemple. Le chiffre d’affaires annuel encaissé ne doit pas dépassé 170 000 euros HT.

Complétez votre information avec nos autres articles

  • 77
    La création d’entreprise commence toujours par l’idée. Au préalable, il y a une collecte d’informations pour nourrir sa réflexion avant de coucher les éléments sur une feuille blanche. Tout le monde peut commettre des erreurs de jugement, d’appréciation faire des oublis, passer à côté de quelque chose de précieux. Au…
    Tags: d, l, entreprise
  • 54
    Micro-entreprise et auto-entreprise quelles différences ? Tôt ou tard, les travailleurs indépendants voyant leur activité se développer sont tentés de se soumettre à un régime sans pour autant être assujetti aux taxes, aux impôts, aux différentes charges qui peuvent s’appliquer à tout entrepreneur. Si vous êtes parmi eux, vous pouvez…
    Tags: d, entreprise, micro-entreprise, régime, l
  • 52
    Le rachat d'entreprise Le rachat d'entreprise est un engagement financier qui requiert une réflexion minutieuse. Ceci est dû au fait qu’un tel projet consiste à reprendre du capital déjà existant et à assurer sa gestion pour se faire continuellement des bénéfices. Toutefois, les opportunités de reprise s’accroissent de plus en plus au…
    Tags: d, entreprise, l

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*