Recouvrement de créances : Etre payé à temps

Recouvrement de créances : Etre payé à temps

54 325 entreprises ont été fermées en 2018 selon la Coface pour des impayés qui n’ont pas été gérés à temps. Cette hausse de 14 % est inédite en France et touche tous les secteurs d’activité. Plus grave encore, les défaillances des grandes entreprises progressent également à plus de 19 % ce qui aura en 2019 des conséquences directes sur les fournisseurs travaillant pour ces grandes entreprises.

Les conséquences directes sur la trésorerie ou l’endettement de l’entreprise sont suffisamment préoccupantes pour se prémunir des factures impayées en mettant en place une politique de recouvrement de créances. 

Les étapes pour le recouvrement de créances

En premier lieu définir comment vont être gérées les factures impayées. Selon la politique de l’entreprise, il peut être décidé de le faire en interne ou faire appel à une société de recouvrement de créances.

Ce qui est déterminant est de considérer le volume et le montant des factures que cela représente par rapport au chiffre d’affaires de l’année. La balance AG clients permet d’avoir une réponse rapide à cette question.

A supposer que vos clients vous payent à 45 jours et que votre encours de créances correspond à 3 mois de chiffres d’affaires, il est impératif de réduire ces délais en mettant en place les actions nécessaires.

Le recouvrement amiable

Cette étape consiste tout simplement à programmer des relances de vos débiteurs par téléphone et par courrier. L’objectif étant de faire constater le retard dans le paiement de la créance et d’obtenir un règlement dans les meilleurs délais.

Un courrier de relance doit respecter un certain formalisme pour respecter d’une éventualité d’un recouvrement judiciaire par la suite.

Le recouvrement judiciaire

Votre recouvrement à l’amiable ne donne pas satisfaction, vous pouvez alors poursuivre vers le recouvrement judiciaire. Plusieurs options s’offrent à vous. Après l’envoi d’une mise en demeure,  il est possible de faire une injonction de payer qui reste la procédure la plus rapide pour se faire payer.

Si cela ne suffit pas, il conviendra de faire une assignation au fonds, procédure plus longue et plus coûteuse.

En résumé, la première étape consiste à faire une relance de vos débiteurs. Selon le résultat obtenu, vous pouvez passer le cas échéant à  la seconde étape en respectant le formalisme de la mise en demeure avant de vous engager si nécessaire dans une démarche d’injonction de payer.

En pratique, pour faire appel à une entreprise spécialisée dans la gestion des factures impayées, vous pouvez comparer des sociétés en réalisant un devis recouvrement créances

Complétez votre information avec nos autres articles

  • 10000
    Vous êtes peut-être confronté à un problème de trésorerie passagers ou récurrents ? Problème de trésorerie ? Que vous soyez créateur ou entrepreneur installé, vous avez peut-être des difficultés pour payer votre TVA vos cotisations sociales ou tout simplement, vous n’avez pas assez de trésorerie pour vous payer un salaire. Vous…
  • 10000
    Factures impayées : STOP ! Souvent négligé ou ignoré, la gestion du poste clients est une démarche importante pour bénéficier d’une trésorerie suffisante qui couvre les dépenses courantes liées à votre exploitation. Que vous ayez assez de trésorerie pour faire face à vos dépenses courantes. Le recouvrement des créances est…
  • 10000
    La cause des retards de paiement Dans le présent billet, focalisons-nous sur la cause des retards de paiement, c’est-à-dire que nous nous intéresserons sur l’entreprise qui accuse des retards de paiement parce qu’elle ne se fait pas payer dans les temps. Ce n’est pas par mauvaise foi. C’est sans doute…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*