e-commerce

Entreprenariat Web – En route vers la réussite e-commerce !

Qu’est-ce que le e-commerce ?

Le e-commerce englobe les transactions commerciales via un site internet. La plupart du temps, un site commerce électronique englobe la gestion des processus suivant :

  • Le devis en ligne,
  • Les conseils aux cyberconsommateurs,
  • La présentation d’un catalogue virtuel,
  • La gestion des stocks en temps réel,
  • Le paiement en ligne,
  • Le suivi de la livraison,
  • Le SAV.

L’e-commerçant dispose d’une boutique en ligne dont le front-office comporte au moins quelques pages catalogues qui présentent les produits à vendre avec leur prix et leur disponibilité. Il dispose aussi d’un moteur de recherche qui permet à l’acheteur de trouver sans peine l’article recherché. Le panier virtuel est le cœur du dispositif d’e-commerce.

Outre le cyberconsommateur et l’e-commerçant, un organisme financier contribue à la garantie du paiement sécurisé, lequel se fait aussi en ligne. Le suivi des commandes est indispensable pour fidéliser la clientèle. Il consiste à suivre l’acheminement de la marchandise du lieu de stockage jusqu’au destinataire. Il faut donc prévoir le transport.

Les domaines de compétence du e-commerçant

Citons entre autres le référencement, la gestion clientèle, la communication, la logistique, etc. Le concept d’e-commerce tient sa force de l’investissement alloué, de la visibilité du site et de la flexibilité des prix. Comme tout projet d’entreprise, le commerce électronique requiert un business-plan.

En back-office, toujours en ligne, le commerçant (s’il a le temps mais ce n’est pas toujours le cas) ou son prestataire organisera son offre. La modification des prix, l’ajout ou le retrait des références d’articles, l’administration la gestion des commandes sont les missions du prestataire en back-office. Ce prestataire travaillera sur une solution e-commerce. Il s’agit d’une interface comme Magento ou PrestaShop. Il y en a plusieurs, ce ne sont que des exemples. Vous tiendrez un planning pour le suivi.

Voici quelques conditions pour réussir son e-commerce :

Ayez un nom de domaine conforme à votre concept, il ne faut pas le négliger car il sera votre image de marque. Un nom avec extension .com ou .fr fera l’affaire, bannissez les noms trop fantaisistes.

Un site de vente en ligne n’est pas un blog, il faut bien les distinguer quoiqu’il soit recommandé de faire la promotion de ses articles sur un blog via des publireportages, des bandeaux de publicités, etc. Un site de vente est une véritable boutique en ligne.

Il ne faut jamais oublier de mettre les conditions générales de ventes complètes et explicites à la portée des internautes.

Vous vendez, donc le design professionnel est indispensable. Associez les couleurs du web à votre catalogue ou votre boutique. Les photos doivent être professionnelles, votre numéro de téléphone et votre coin chat doivent être bien visibles. Sur le chat, il est important d’affecter une personne. Cela rend vivant votre site marchand.

Repérez les bons fournisseurs. Vous devez en effet en avoir. En ce qui concerne la livraison, la plupart des sites e-commerce optent pour La Poste comme principal livreur.

Du point de vue gestion des stocks, un bon classement et rangement des marchandises en entrepôt éviteront des pertes inutiles de temps.

Enfin, la mise en place d’une bonne stratégie e-marketing incluant les promotions spéciales et les offres de lancement boostera à coup sûr vos ventes. N’oubliez pas de dynamiser votre site en faisant tourner régulièrement vos images et bandeaux de publicités.

Vous n’avez pas d’idée de business ? Téléchargez notre e-book sur les 50 idées de création d’entreprise en 2017

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*