Réussir son pitch commercial : une des clés de la réussite entrepreneuriale

Réussir son pitch commercial : une des clés de la réussite entrepreneuriale

Le pitch commercial !

Vous souhaitez progresser dans la manière de présenter votre entreprise et attirer l’attention de vos interlocuteurs. Que ce soit pour présenter votre entreprise devant des Business Angels ou pour accrocher vos prospects lors d’une démarche commerciale, ou tout simplement vous présenter lors d’une soirée professionnelle.

L’objectif reste le même, captiver votre auditoire, marquer les esprits avec une présentation efficace sur ce que vous faites ou ce que vous avez à dire.

Vous avez certainement tous eu l’occasion de participer à une cérémonie de mariage durant laquelle vous vous retrouvez assis aux côtés d’autres convives et le moment venue de se présenter les uns aux autres, on réfléchit nécessairement sur ceux que l’on va dire pour se présenter. Certains jouent la spontanéité, d’autres racontent une anecdote sur les liens tissés avec les mariés.

Nous pouvons aussi assister à des présentations trop rapides à peine audibles ou au contraire à des présentations qui retiennent notre attention, qui se démarquent et attirent notre curiosité. Et c’est assez amusant de constater que nous avons envie d’en savoir un peu plus sur cette personne.

Vous commencez à comprendre l’impact d’un pitch commercial. Nous allons voir ensemble comment construire et réussir son pitch commercial.

Ce qui est vrai pour l’exercice de présentation qui s’impose à nous dans une cérémonie de mariage est aussi vrai pour un recrutement, un repas professionnel, une présentation devant des investisseurs ou devant un prospect que ce soit au téléphone ou en face-à-face.

Le pitch commercial ou en anglais Elevator story, est une petite histoire qui doit tenir dans un espace-temps allant de 30 secondes à 2 minutes. Cela représente environ 200 mots qu’il va falloir organiser autour d’une histoire.

Première étape : je vous invite à prendre une feuille blanche et écrire

Quel est l’objectif de mon intervention ?

Par exemple, vendre mon produit ou parler de mon entreprise à un Business Angel. Quelles sont les finalités et les attentes pour cette intervention.

Étape 2 :

Quels sont les messages que je dois faire passer ?

Raconter par exemple la genèse qui a conduit à la création de votre entreprise ou quelles réponses apportez-vous avec votre produit pour répondre à une problématique ou un besoin exprimé par votre prospect

Étape 3 :

Quels sont les mots clés de mon message ?

10 000 clients, Orange ou Canal + nous font confiance, Une progression à 2 chiffres depuis 2 ans, 20 ans d’expérience, Leader sur notre marché. Prenez le temps de bien réfléchir aux mots clés que vous choisissez. Mais aussi de faire évoluer cette liste dans le temps.

Étape 4 :

Quelle est votre offre ou votre activité ?

Quelle est votre cible, votre mode de distribution, votre présence territoriale, quelle est votre valeur ajoutée, votre innovation produit ou service ?

Étape 5 :

Faites preuve d’empathie.

Mettez-vous à la place de votre interlocuteur et ce n’est pas toujours simple. Pour vous y aider, voici quelques questions à vous poser

Qu’est-ce qui va intéresser mon interlocuteur, lui donner envie de m’écouter

Qu’est-ce qu’il a envie d’entendre et de quelle manière

Pour vous aider encore dans cette étape, posez-vous la question suivante

Quelles questions auriez-vous envie de poser à votre interlocuteur de façon très ouverte

La taille de son entreprise, son rôle au sein de l’entreprise, qui sont ses clients, ses fournisseurs, quel dernier projet, il a financé. Connaît-il vos produits ?

Cette étape vous permettra de préparer l’étape suivante qui consiste à dégager le prioritaire de ce qu’il n’est pas. En vous posant ce type de question, vous travaillerez inconsciemment sur ce qui essentiel de ce qu’il ne l’est pas.

Étape 6 :

Rédaction de votre pitch commercial.

L’idéal étant de réaliser 3 pitch ou il faut parler de soi

Une présentation de 5 à 10 minutes

Une présentation de 1 à 2 minutes

Et, une présentation ultra synthétique de 30 secondes

Une fois ce travail réalisé, vous pourrez le tester et le corriger de vous-même selon les résultats obtenus.

En résumé :

Pour faire vous aussi sensation, prenez le temps de l’analyse et la réflexion. Il doit être connu sur le bout des doigts sans donner l’impression d’être récité

Il soit être le plus vivant possible

Vous disposez d’une minute pour donner envie à votre interlocuteur de vous écouter les 3 à 5 minutes qui suivent. Autrement dit, si vous réussissez votre entame, vous serez convaincant.

Pour conclure cet article, nous vous mettons en accès gratuit une méthode pour vous faire progresser dans la vente au téléphone, téléchargeable ici.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*